Navigation







Compositeurs - Musiciens - Chanteurs

DUPORT Jean Louis (1749-1819)

11eme division
dimanche 14 janvier 2007.
 

Violoncelliste et professeur au Conservatoire

Jean Louis Duport est né le 4 octobre 1749. Il commence par étudier la danse, le violon, avant d’adopter le violoncelle à l’instar de son frère, Jean-Pierre. Il est souvent désigné sous le sobriquet de Duport le Cadet ou le Jeune pour le distinguer de son frère aîné Jean-Pierre Duport, violoncelliste.

Il fait ses débuts au Concert Spirituel en 1768, c’est un triomphe. On le réclame partout : à la Société Olympique, au Concert des Amateurs, chez le baron de Bagge. Mais arrive la Révolution.

Fuyant la tourmente, Duport, en 1789, rejoint son frère résident à Berlin et qui est musicien à la chapelle Royale depuis 1773, est engagé par le Roi de Prusse, Frédéric le Grand, puis par son successeur Frédéric Guillaume II, lui aussi violoncelliste.

Jean Louis Duport est engagé lui aussi dans d’excellentes conditions financières.

En 1806, c’est l’invasion des armées françaises de l’Empereur Napoléon.

Duport regagne alors la France, à Marseille tout d’abord, puis regagne Paris en 1813.

Il devient alors premier violoncelle à la Chapelle Royale et professeur au Conservatoire de Paris.

Duport est affilié à la Franc-maçonnerie et est signalé comme membre des loges maçonniques parisiennes l’Olympique de la Parfaite Estime (1786), et Saint Jean d’Ecosse du Contrat Social (1781).

On lui doit un Essai sur les doigtés du violoncelle et sur la conduite de l’archet, rédigé à Berlin pendant son séjour en Prusse. Grâce à lui, la technique du violoncelle fait de grands progrès.

Jean Louis Duport est décédé à Paris le 7 septembre 1819.

Sources : Wikipédia et divers.