Navigation







DOUCET Camille (1812-1895)

11eme division
samedi 13 janvier 2007.
 

Auteur dramatique et poète

Camille Doucet est né le 16 mai 1812 à Paris. Il commence sa carrière comme clerc d’avoué et de notaire, il devient secrétaire du baron Fain (ancien secrétaire de l’Empereur Napoléon) au cabinet du Roi Louis Philippe Ier. Puis il devient directeur général de l’administration des théâtres au ministère de la Maison de l’Empereur en 1863.

A ce poste, Camille Doucet autorise en 1867, les Cafés-Concerts à s’offrir « des costumes, des travestissements ; à jouer des pièces, à se payer des intermèdes de danse et d’acrobatie ». Ces mesures vont favoriser l’essor des grandes salles de spectacles parisiennes telles que les célèbres Folies Bergères ou bien encore l’ancien Olympia.

Gustave Flaubert se plaint de lui, ne l’aime pas et l’écrit. Certains biographes de la grande Sarah Bernhardt rapportent qu’il fut à l’origine de ses débuts à la Comédie Française. Il est sur que c’est à son initiative que la grande comédienne fait ses débuts à l’Odéon. C’est aussi un habitué du salon de la princesse Mathilde.

C. Doucet nous a laissé en œuvres réunies : Comédies en vers (1858) volume 1 : Le Fruit défendu, Les Ennemis de la maison, La Chasse aux fripons. Volume 2 : Le Baron de Lafleur, L’Avocat de sa cause, Un Jeune homme et Discours en vers.

Il est l’un des douze candidats à la succession d’Eugène Scribe à l’Académie Française, mais c’est Octave Feuillet qui est élu. Il présente à nouveau sa candidature le 14 avril 1864, mais après maints tours de scrutin on ne peut départager les candidats. L’élection est renvoyée à l’année suivante. Cette fois, Camille Doucet l’emporte face à Jules Janin le 6 avril 1865, en remplacement d’Alfred de Vigny. Il est reçu par Jules Sandeau le 22 février 1866. Il est nommé secrétaire perpétuel en 1876. Il est Grand-Officier de la Légion d’Honneur. Il fait partie de la Commission du Dictionnaire. Camille Doucet est décédé le 1er avril 1895.

On doit à Camille Doucet bon nombre de poésies et de pièces de théâtre, vaudevilles, œuvres lyriques, comédies en vers. Doucet obtient en son temps un réel succès, il est aujourd’hui bien oublié.