Navigation







Révolution et Empire

BARBANEGRE Joseph, général baron (1772-1830)

28eme division (11eme ligne, R, 32)
mardi 2 janvier 2007.
 

Général baron de l’Empire

Joseph Barbanègre est né le 22 août 1772, à Pontacq (Béarn). D’abord marin, puis capitaine dans le 5e bataillon des Basses-Pyrénées ; chef de bataillon dans la garde consulaire, colonel du 48e, avec lequel il se battit en héros à Austerlitz, à Iéna, à Eylau ; général de brigade après la paix de Tilsitt, il contribua puissamment au gain des batailles d’Eckmùhl, de Ratisbonne ,et de Wagram, se couvrit de gloire à Krasnoé et au passage du Niémen, défendit vaillamment Stetin en 1813, et Huningue en 1815.

Il n’avait dans cette dernière place qu’une centaine d’artilleurs, cinq gendarmes, une quarantaine de soldats de différents régiments, une vingtaine de douaniers, quelques militaires retraités et environ 150 gardes nationaux. Il résista deux mois, du 27 juin au 27 août, aux efforts de 30 000 Autrichiens, soutenus par les Suisses, qu’il châtia en, bombardant deux fois la ville de Bâle ; lorsqu’il sortit de la ville, après une capitulation honorable, il n’avait pas avec lui 50 hommes valides. L’ennemi était stupéfait. « Que de belles actions, a dit Napoléon,ont été « de perdre dans la confusion de nos désastres ou même dans la multiplicité de celles que nous avons produites ! » et il mettait au premier rang l’extraordinaire et singulière défense d’Huningue par l’intrépide Barbanègre.

Le général barbanègre était commandant de la Légion d’Honneur, chevalier de Saint-Louis,son nom est inscrit sur le côté est de l’Arc de triomphe. Il est décédé en 1830.

Le général repose dans une sépulture restaurée par les soins de l’ACMN (Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens et du Souvenir Français.

Crédit photo : Jacques Seynaeve