Navigation







Sciences et Techniques - Botanique

L’HERITIER DE BRUTELLE Charles Louis l’ (1746-1800)

4eme division (1ere ligne, Y, 15)
dimanche 31 décembre 2006.
 

Magistrat et botaniste

Charles Louis l’Héritier de Brutelle voit le jour en 1746. Ce magistrat français du XVIIIe siècle était un passionné de botanique.

Il fut procureur du Roi à la Maîtrise des Eaux et Forêts, puis devint conseiller à la Cour des Aides.

Ses travaux sur la botanique, furent un peu méprisés par ses contemporains, puis reconnus et valorisés par Willdenow (1765-1812) et de Candolle (1778-1841).

L. l’Héritier de Brutelle fut assassiné en 1800. Il nous a laissé un herbier d’environ huit mille espèces et aussi une très importante bibliothèque botanique.

On lui doit également un ouvrage publié en 1792, intitulé Geranologia. Il a notamment travaillé sur ces mêmes géraniacées. C’est a lui que l’on doit la distinction entre les trois genres Geranium, Pelargonium et Erodium.

Il était membre de l’Institut et membre e l’Académie des Sciences.

Il a fait également paraître Strirpes novae aut minus cognitae, quas descriptionibus et iconibus illustravit Carolus Ludovicus. (L’Héritier, deux volumes, à Paris 1784-1785).

Décédé en 1800, il fut inhumé au cimetière du Père Lachaise en 1812.

Il repose en compagnie de Barthélémy Benoit Decaen de Chatouville (1788-1862), son épouse, née Tissandier,décédée en 1877, et Rose l’Héritier de Brutelle, décédée en 1892.