Navigation







Aviateur et sportif

MANOIR Yves du (1904-1928)

19eme division
jeudi 28 décembre 2006.
 

Aviateur et joueur de rugby

C’est le 11 août 1904 que voit le jour Yves Frantz Marie Le Pelley du Manoir prés de Versailles, dans la jolie cité de Vaucresson. Ses parents séjournent en cette période pour quelques jours, habitant habituellement Paris.

Dès sa plus petite enfance, le jeune Yves semble avoir reçu tous les dons de la nature. C’est une nature forte, il est intelligent, d’une grande énergie, de tournure agréable et élégante. C’est un sportif accompli dans divers domaines : tennis, athlétisme et surtout rugby.

Très doué pour le rugby, il est rapidement intégré à l’équipe du Racing Club de France. Il entre également dans le XV de France comme demi d’ouverture. Il est tout de suite adulé par les supporters. Dès son premier match international, il est nommé meilleur joueur de France. Il peut dès lors, briller à tous les postes de jeu. C’est aussi un grand amateur de motocyclette.

Il fait de brillantes études. Il entre au Lycée privé Sainte-Geneviève, puis, en 1924, le 18 septembre, il est admis à l’Ecole Polytechnique. Il en sort en 1925 avec le grade de sous-lieutenant. Il choisit alors l’aéronautique. Mais sa préparation du brevet de pilote au camp d’Avront, prés de Bourges est très sérieusement perturbée par ses nombreux déplacements vers Paris en raison de ses entraînements et match de rugby.

Le 2 février 1928, il se désiste pour le match France-Ecosse à Colombes. Il doit ce jour là, subir une épreuve de pilotage sur un Caudron 59, pour l’obtention de son diplôme de pilotage. A-t-il commis une erreur ?, on ne le saura jamais, toujours est-il qu’il se tue sur la commune de Reuilly dans l’Indre à l’âge de vingt trois ans.

On donna son nom au stade olympique de Colombes à Paris, quatre mois seulement après son décès. L’entrée du stade du Racing Club de France est toujours ornée du buste du lieutenant du Manoir, œuvre du sculpteur Puiforcat.