Navigation







Révolution et Empire

CAMBACERES Jean-Pierre général baron de l’Empire (1778-1826)

40eme division (2eme line, N, 29)
mercredi 27 décembre 2006.
 

Maréchal de camp et baron de l’Empire

Jean-Pierre de Cambacérès naquit le 13 novembre 1778 à Montpellier (Hérault). Cavalier, le 20 septembre 1793, dans le 14e régiment de chasseurs achevai, il fit les campagnes de 1793 à l’an XII aux armées des Alpes et des Pyrénées, assista au siège et à la bataille de Figuières, où il eut un cheval tué sous lui et reçut un coup de sabre sur-la tête ; aux sièges de Nice, de Lyon, de Toulon et de Bellegarde, il fut nommé sous-lieutenant au 23e régiment, le 11 pluviôse an XII.

Il rejoignit ce corps à l’armée de l’Ouest, se trouva au combat de Pontivy, et servit de l’an IV à l’an VII aux armées du Nord et de Sambre-et-Meuse. Il se fit remarquer au. combat de Nassau, où une balle le frappa à l’épaule, aux batailles de Neuwied et de Zurich, au combat et à la prise de Schaffhouse ; dans cette dernière affaire, une balle le blessa dans la cuisse, et il perdit un cheval tué sous lui.

Lieutenant le 14 fructidor an VII, capitaine le 27 frimaire an VIII, envoyé à l’armée du Rhin, le 2 germinal, en qualité d’adjoint à l’état-major général, il prit part aux batailles de Stockach et de Moes-kirch, le 13 et le 15 floréal. Blessé à Moeskirch d’un coup de sabre à l’avant-bras droit, et promu au grade de chef d’escadron, le 7 vendémiaire an IX, il donna de nouvelles preuves de valeur dans la journée du 10 frimaire, et à celle du 12, à Hohenlinden, à la tête d’un escadron de chasseurs, qu’il avait rejoint ; il reçut dans cette dernière bataille un coup de sabre à la lèvre supérieure.

Nommé adjudant-commandant, le 9 nivôse an XI, il passa le 12 vendémiaire an XII à la division de cavalerie, rassemblée au camp de Saint-Omer. Membre et officier de la Légion-d’Honneur, les 15 pluviôse et 2o prairial an XII, et attaché dans le mois, de vendémiaire an XIV au 4e corps de la grande armée, il fit en Allemagne et en Prusse les campagnes de l’an xiv à 1806.

Général de brigade, le 10 juillet 1806, et employé le 24 septembre au 6e corps, il y passa le 13 février 1807, fit la campagne de Pologne, et partit pour l’Espagne en 1808. A cette époque Napoléon le créa baron de l’Empire. Le 25 septembre 1810, il prit le commandement du département d’Indre-et-Loire, qu’il quitta ie 11 juin 1814 pour celui de l’A-veyron.

Placé en non-activité le 25 septembre 1814, chevalier de Saint-Louis, le 17 juillet 1816, et compris comme disponible, le 30 décembre 1818, dans l’état-major général de l’armée, il fut admis à la retraite le 13 décembre 1824. Cet officier général est mort à Paris, le 1o septembre 1826.

Sources : Les Gloires de l’armée, par C. Mullié Paris 1852.