Navigation







Théâtre - Danse - Arts de la scène - cirque

PEZON Jean-Baptiste (1827-1897)

86eme division (4eme division, L, 12)
samedi 23 décembre 2006.
 

Célèbre dompteur

Jean Baptiste Pezon est né à Rimeize en Lozère en 1827. Il est le fils d’un colporteur lozérien portant le même prénom. Frère de Jean de l’Ours, célèbre dompteur qui est à l’origine de la dynastie Pezon, de la ménagerie Pezon.

Notre Jean-Baptiste part de son village natal à l’âge de dix sept ans avec un loup. En 1848, il se rend acquéreur de son premier lion. Il remporte très vite un vif succès, il se produit au Châtelet en 1875. Le grand sculpteur Bartholdi s’inspire de son lion Brutus pour son fameux lion de Belfort.

Henri de Toulouse-Lautrec lui rend visite à plusieurs reprises à Montreuil (maintenant en Seine-Saint-Denis), rue Gutenberg au numéro 6, dans la Grande ménagerie lozérienne, pour y exécuter des dessins et croquis des fauves, parmi lesquels, la lionne Bellone.

Jean-Baptiste Pezon décède d’une crise cardiaque à Montmartre le 13 novembre 1897, au sommet de sa réputation et immensément riche,possédant plusieurs hôtels, mais, il vivait toujours dans sa roulotte. Son fils Adrien Pezon, repris le flambeau. Ses neveux et nièces continuèrent la ménagerie qui disparut définitivement en 1939.

Obsèques de Pezon en 1897

Son tombeau, construit en 1885, au Père Lachaise est surmonté d’une sculpture représentant le dompteur chevauchant son lion Brutus. JB. Pezon fut le plus grand dompteur connu pour une méthode de dressage inédite.

Mort du dompteur Pezon, dévoré par son lion (Le Petit Journal)

Certains visiteurs (ou même certains guides) sont persuadés que la légende qui prétend qu’il fut dévoré par son lion est vraie....

Mais, c’est une légende... Mais, il y aurait eu d’autres dompteurs Pezon dévorés par leur lion...

Crédit photo : Hugo_photo (APPL 2007)

Crédit photo N&B : René Picardat 1982/2010 (fonds de dotation APPL)