Navigation







Révolution et Empire

MACORS Nicolas Lieutenant-général baron (1744-1825)

41eme division
vendredi 22 décembre 2006.
 
Il y avait, dans le petit pays de Liège, une famille que l’on disait appartenir à la noblesse, et qui émigra en France (la cause en est ignorée) à la fin du XVIe siècle ou au commencement du XVIIe. C’est de cette famille que naquit F.-A.-J.-N. Macors, à Benfelden (Bas-Rhin), le 7 décembre 1744.

Lieutenant-général, baron

Il s’engagea comme hussard dans le régiment de Nassau, le Ier novembre 1759. Ayant quitté ce corps, on ne sait ni pourquoi ni comment, il s’engagea une seconde fois en qualité de canonnier, dans la brigade de Loyauté en 1760.

Nommé lieutenant en premier au régiment d’Auxonne-Artillerie en 1765, il devint sous-aide-major le 14 décembre 1767, aide-major en 1772, capitaine en second en 1778, capitaine de canonniers le 17 octobre 1784, major du régiment d’artillerie des colonies le 1er novembre suivant ; il reçut le grade de lieutenant-colonel et la croix de Saint-Louis le 12 du même mois.

Il adopta les principes de la Révolution , et fut promu colonel du 4e régiment d’infanterie de la marine le 1er juillet 1792. Enfin, il servit dans la Vendée en 1793, y commanda l’artillerie dans la partie Est, y fut nommé général de brigade par les représentants du peuple Bourdon et Fontenay, et fut confirmé dans ce grade par arrêté du comité de salut public, le 21 ventôse an III. Général de division en l’an VIII, il eut, le 1er pluviôse, une inspection générale d’artillerie, puis le commandement de l’artillerie aux armées de Batavie et gallo-bataves, et enfin au camp de Saint-Omer le 15 fructidor an XI.

Nommé membre et commandant de la Légion-d’Honneur les 19 frimaire et 25 prairial an XII, l’Empereur le classa parmi les électeurs du département de l’Ourthe, et l’éloigna de l’armée en l’appelant au commandement de la place de Lille.

En 1814, il adhéra aux actes du Sénat ; il fut mis à la retraite le 24 décembre de la même année.

Grand officier de la Légion-d’Honneur en 1815, et fait baron le 6 août 1817, le général Macors est mort le 13 juin 1825.

Sources : Les gloires militaires par C. Mullié, Paris 1852.