Navigation







Editeurs - Ecrivains - Littérateurs

GRASSET Bernard (1881-1955)

88eme division
vendredi 15 décembre 2006.
 
Les éditions Bernard Grasset ont plus de trois mille titres à leur catalogue. Elles publient environ cent quarante livres par an, essais, romans etc. Avec la part belle à la littérature qui représente plus de la moitié de la production. Sont éditées de même plusieurs collections, dont un important secteur jeunesse. Voici en quelques lignes, un hommage à leur créateur.

Un grand éditeur

Bernard Grasset est né à Montpellier en 1881. Il est orphelin très tôt et est élevé par un oncle. Il fait de brillantes études et est reçu Docteur ès Sciences. Il monte alors à Paris et s’installe rue Gay-Lussac. Il fréquente le Café Vachette où il rencontre Giraudoux, Faguet, ou bien encore Moréas.

Bernard Grasset fonde en 1907 Les Editions Nouvelles, cette même année, il publie son premier ouvrage, Mounette, qui sera suivi par plusieurs autres, souvent à compte d’auteur. Son premier vrai succès, il le doit avec A la manière de... pastiches signés Paul Reboux et Charles Mulier, ainsi que deux Goncourt en 1911 et 1912 : Monsieur des Lourdines (Alphonse de Lamartine) et Filles de la Pluie d’André Savignon. Il s’installe alors au 61 rue des Saints-Pères, les Editions Grasset y sont encore de nos jours.

Il publie en 1913, à compte d’auteur, le premier livre d’un certain Marcel Proust, Du côté de chez Swan. Ce manuscrit avait préalablement été refusé par Ollendorf, au Mercure et chez Fasquelle...

L’année 1920 et celle des quatre M : André Maurois, François Mauriac, Henry de Montherlant et Paul Morand. Il confie la prestigieuse collection Les Cahiers Verts à Daniel Halévy, dont le premier titre sera l’universelle Maria Chapdelaine de Louis Hémon, avec le renom et le succès que l’on connaît.

C’est à Paul Grasset que l’on doit les premiers chiffres de tirage égaux ou supérieurs à dix mille exemplaires. (Jusqu’à la fin du XIXe siècle, il était souvent limité de deux mille à deux mille cinq cent exemplaires). Il est aussi à l’origine de la publicité littéraire. Dans son environnement on retrouve : Jean Cocteau, Raymond Radiguet, Blaise Cendrars, Pierre Drieu La Rochelle, Jean Giono, Philippe Soupault, André Malraux et bien d’autres.

Arrive la seconde guerre mondiale avec son cortège de péripéties pour les écrivains et autres intellectuels, Bernard Grasset est accusé en 1944, de collaboration, mais cela débouche sur un non lieu. Il reprend la direction des Editions en 1950. C’est lui encore qui découvre Hervé Bazin et Jacques Laurent. En 1954, il cède le capital de sa maison à l’éditeur Hachette.

Bernard Grasset est décédé en 1955.