Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Poétes - Hommes de lettres

DANINOS Pierre (1913-2005)

44eme division
dimanche 10 décembre 2006.
 

Ecrivain contemporain

Ecrivain français, vétéran de la Seconde Guerre Mondiale, Pierre Daninos est né le 26 mai 1913 à Paris. Lors de la débâcle de 1940, il connaît toutes les affres de la Bataille de France jusqu’à Dunkerque où il est agent de liaison avec l’armée britannique. Après l’armistice et la capitulation, il quitte la France et s’exile au Brésil, à Rio de Janeiro, où il publie son premier roman : Le Sang des hommes (1940). De retour à Paris, il fréquente les milieux littéraires, mais n’oublie pas sa profession d’avant guerre : journaliste.

Il poursuit parallèlement une carrière d’écrivain, avec Les Carnets du Major Thompson en 1954, il connaît son plus grand succès. Il poursuivra le concept du Major dans quatre autres volumes entre 1955 et 2000.

Pierre Daninos échappe par miracle à la mort lors d’un accident de la route en 1967. Il demeure longtemps dans le coma. Cette épreuve lui fournit l’argument pour son livre Le Pyjama (1972).

Parmi l’œuvre de Pierre Daninos, citons encore : Un certain M. Blot (1960), Le Jacassin (1968), La Galeries des Glaces (1983), La France dans tous ces états (1985) ou bien encore Le Carnet du Bon Dieu (1948), La France prise aux mots (1986), Profession : écrivain (1988), Candidement vôtre (1992), 40 ans de vacances (1993), Ah, vous écrivez toujours ! (1999). Les derniers Cahiers du Major Thompson ont été publiés en 2000.

Pierre Daninos est décédé à Paris le 7 janvier 2005.