Navigation







Révolution et Empire

MEUNIER, Claude-Marie, général baron, (1770-1846)

56eme division (1ere ligne, W, 15)
samedi 9 décembre 2006.
 

Général de l’Empire, gendre de David

Claude-Marie Meunier est né le 4 août 1770 à Saint-Amour dans une famille modeste.

Soldat en 1792, il sert aux armées du Rhin (1792-1795), puis rejoint celle d’Italie (1795-1798) où il devient capitaine. Il participe ensuite à l’expédition d’Egypte où il reste jusqu’en 1801.

Le 27 mars 1805 il épouse Louise-Emilie-Félicité David, la fille du peintre et part rejoindre la Grande Armée de 1805 à 1807 dans la division Dupont, puis passe en Espagne en 1808.

Il est promu général de brigade en 1810, après la bataille de Cuenza.

En 1812, il rejoint la Grande armée en Russie. Il participe à la campagne de 1813 en Allemagne et y gagne le grade de général de division.

Il sert sous Ney pendant la campagne de France. En 1815, il est mis à la tête d’une division de la Jeune Garde pendant les Cent Jours.

La seconde Restauration l’envoie en Bretagne en qualité d’inspecteur général d’infanterie, poste qu’il occupe également sous la Monarchie de Juillet.

Se complaisant dans ses souvenirs, il écrit pour ses enfants l’Histoire populaire de Napoléon.

Il meurt à Paris le 14 avril 1846 où il est enterré au cimetière du Père-Lachaise aux côtés de David.

Le nom du général Meunier est inscrit au côté Sud de l’Arc de Triomphe de l’Etoile.

Portrait du Gal Meunier par David

En 1810, David commence une suite de portraits familiaux. Il peint à cette occasion ses gendres, Jean-Baptiste Jeanin et Claude Marie Meunier.

Le portrait de ce dernier témoigne de l’ascension sociale du personnage, promu baron d’Empire, et ici représenté en grande tenue de général de Brigade.

Daté de 1812, ce portrait est réalisé la même année que celui de Napoléon dans son cabinet de travail et présente des réelles similitudes dans la pose et l’attitude.

Le général est inhumé dans le même caveau que son beau-père Louis David.