Navigation







Révolution et Empire

LOISON Henri Louis, comte de (1771-1816)

19ème division
mercredi 13 juillet 2005.
 

Général de l’Empire

Né le 13 mai 1771 à Damvilliers et fils d’un notable, il reçoit une éducation soignée. Il est dissipé et peu studieux.

En 1791 à vingt ans, il est volontaire dans le 2ème bataillon du département de la Meuse au 29ème régiment d’infanterie, ex régiment des Dauphins. Il assista Bonaparte lors de l’écrasement de l’insurrection de vendémiaire devant l’église Saint Roch. En récompense, le futur empereur le chargea de diriger le conseil de guerre afin de juger les chefs de la rébellion.

Le Directoire lui donna un commandement aux environs de Paris. Il fut fait grand officier de la Légion d’Honneur quelques semaines après y avoir été admis. Il se couvrit de gloire à Elchingen. Il joua un rôle important pendant les invasions du Portugal par les troupes françaises.

Le général Loison fut anobli le 14 avril 1810 et reçut le titre de comte de l’Empire. Il fut mis en non-activité le 2 janvier 1815.

Pendant les Cent Jours, il tenta de rejoindre l’Empereur mais n’y parvint pas. Le 15 novembre, il fut mis à la retraite définitive.

Il mourut d’épuisement dans sa propriété de Chokier le 30 décembre 1816 à 45 ans. A la vente de ses biens, il fut transféré au Père-Lachaise dans la 19ème division. Sa tombe vient d’être restaurée.

Crédit photos : (APPL 2009)