Navigation







Révolution et Empire

ROLLAND Pierre, général baron de l’Empire (1772-1848)

2eme division
vendredi 1er décembre 2006.
 
Militaire d’un grand courage et de forte personnalité, le général Pierre Rolland s’est illustré à la Moskowa,en Saxe, à Desde... Il était commandeur de la Légion d’Honneur et chevalier de Saint Louis. Il fut membre du conseil d’administration de l’Hôtel des Invalides de 1830 à 1832.

Général Baron de l’Empire

Pierre Rolland est né à Montpellier le 8 juin 1772. Au commencement de 1791, il partit comme volontaire avec les chasseurs de l’Aude, qui formèrent les guides de l’armée des Pyrénées-Orientales et fut nommé sous-lieutenant adjoint à l’adjudant-général Desroches. À la fin de l’an II, il passa bientôt après comme capitaine dans la légion de police ; mais ce corps ayant été licencié à la suite des événements du 13 vendémiaire an IV, il resta sans activité jusqu’à l’an VII.

À cette époque, Rolland rejoignit le 14e régiment de cavalerie à l’armée de Naples. Envoyé le 17 ventôse sur la route de Salerne, avec 50 hommes d’infanterie et 30 chasseurs du 25e régiment pour reconnaître un corps de Calabrais, il rencontra l’ennemi au nombre de 20.000 hommes en avant de Nocera, et, malgré la disproportion de ses forces, il chargea la tête de colonne des insurgés. Ayant reçu le lendemain un renfort de 300 hommes avec deux pièces de canon, il attaqua de nouveau l’ennemi, pénétra dans Nocera, et fit rentrer dans l’obéissance la population insurgée.

Parvenu au grade de major dans le 2e régiment de cuirassiers, et nommé membre de la Légion-d’Honneur à la création, Rolland se distingua en 1809 à la campagne de Wagram, et obtint le titre de baron de l’Empire le 15 août.

En 1810, il conduisit un régiment de marche de grosse cavalerie à l’armée de Catalogne, commanda le 2e cuirassiers pendant la campagne de Russie, et fut nommé officier de la Légion d’Honneur le 11 octobre 1812, en récompense de sa brillante conduite à la bataille de la Moskowa.

L’année suivante, à Dresde, il chargea un carré russe, lui fit 2.000 prisonniers, et reçut des mains de l’Empereur, à la revue du 5 septembre, la décoration de commandeur. À la première journée de Leipzig (16 octobre 1813), il eut la jambe gauche emportée par un boulet.

Promu au grade de général de brigade le 18 novembre, Rolland obtint à la paix de 1814 le commandement de la succursale des invalides d’Avignon et la croix de Saint Louis. Il rentra dans la vie privée en 1816, et siégea au grand conseil d’administration des Invalides, de 1830 à 1832. Il est mort à Paris le 27 décembre 1848.

Sources : Biographies des Gloires Militaires Célèbres, par C. Mulliè, Paris 1851 (APPL 2006)