Navigation







Hommes d’affaires - Entrepreneurs - Manufacturiers - Banquiers

CERNUSCHI Henri (1821-1896)

66eme division (1ere ligne, AC, 9)
mercredi 6 septembre 2006.
 

Collectionneur et banquier

Henri Auguste Cernuschi, est né à Milan le 19 février 1821. Il eut une vie bien remplie, tour à tour banquier, économiste, publiciste et collectionneur. Il voit le jour dans une famille aisée, il est le fils d’un industriel italien, Claudio Cernuschi, originaire de Monza, et de Guiseppina de la Volta. Le couple a quatre enfants dont l’un meurt très jeune en 1844.

Le jeune Henri fait ses études chez les Pères Barnabites de Monza, il y reçoit un enseignement rigoureux. Il fait ensuite des études de sciences à Milan et étudie le droit à Pavie. En 1846, il obtient un brevet d’aptitude aux fonctions d’avocat auprès du tribunal Impérial et royal d’appel général de Milan.

En 1848, le Piémont se révolte contre l’oppression et l’occupation autrichienne. Cernuschi se signale pendant ces évènements. Il défend sa conception fédérale de l’unité italienne et se retrouve en prison dans les geôles pontificales. A sa sortie de prison, il vient s’établir en France. Mais, il est expulsé par louis Napoléon Bonaparte, en raison de son opposition lors du plébiscite. A la chute de l’Empire, il revient en France, il se fait alors naturaliser français.

Avec Adrien Delahate et Edmond Joubert, il fonde la Banque de Paris (établissement qui fusionne en 1872 avec la Banque de Crédit et de Dépôt des Pays-Bas, future Paribas). A Paris, il possède un hôtel particulier avenue Vélasquez, construit par William Bouwens van der Boijen en 1873-1874. Il réunit là une énorme collection d’objets d’art d’extrème-orient. Il fait don de ce musée à la Ville de Paris, qui devient le musée Cernuschi.

L’ensemble est massif, encombré, Henri Cernuschi vit pourtant au milieu de ce décor quelque peu sinistre. Ce qui n’empêche pas Cernuschi de donner des fêtes somptueuses, il aime particulièrement les bals costumés, beaucoup d’entre eux sont restés célèbres. Il a donné le premier bal éclairé à l’électricité, avec des lampes à arc, d’une luminosité peu avenante pour le teint des danseurs.

Henri Cernuschi est décédé à Menton le 11 mai 1896. Son tombeau est orné d’une stèle et d’un buste oeuvres du sculpteur Antonin Carlès.