Navigation







Révolution et Empire

MARBOT Marie Etienne Marcelin, baron de (1782-1854)

44ème division (2eme ligne, N, 20)
vendredi 8 juillet 2005.
 

Général baron de l’Empire

Né au château de Larivière dans la Corrèze, il est le fils d’Antoine Marbot. Ce dernier, ancien garde du Corps du Roi démissionnaire en 1789, fut ensuite député de la Corrèze à l’assemblée législative en 1792.

Il reprit la carrière des armes en 1793, puis arriva au grade de général de division et mourut d’épuisement et de maladie lors du siège de Génes.

Son fils, Marie Etienne, entra en septembre 1799 dans le premier régiment de hussards, (ancien régiment des hussards de Bercheny dissout par la convention).

Il fut nommé maréchal des logis le 1er décembre, puis sous-lieutenant le 31 décembre de la même année. D’un courage et d’une audace peu commune, il fut blessé de nombreuses fois.

Il fut successivement aide de camp d’Augereau (1803), de Lannes (1808) et de Masséna (1809). Il gravit les échelons de la hiérarchie militaire, surtout dans les états majors. Nommé colonel en 1812, il fut placé à la tête du 23ème chasseur à cheval avec lequel il fit les campagnes de Russie et d’Allemagne. C’est comme colonel du 7ème régiment de hussards qu’il fit la campagne de Belgique.

Pendant les Cent Jours, il rejoignit l’Empereur et fut un témoin privilégié de la bataille de Waterloo. Nommé général en 1830, il suivit le prince royal comme aide de camp, au siège d’Anvers et en Algérie. Créé Pair de France en 1845, il fut admis à la retraite en 1848, et mourut à Paris le 16 novembre 1854.

Il repose dans la 44ème division en compagnie de deux victimes de l’incendie du bazar de la charité. On lui doit trois volumes de mémoires qui se lisent comme un roman, comportant beaucoup d’inexactitudes - écrites lontemps aprés les faits - mais passionnantes. Le général de Marbot est porté sur le testament de l’Empereur.

Gravures : Portraits du Gal de Marbot - Souvenirs du Gal de Marbot (Sabre, shako et chapeau, sont déposés aux Invalides, Musée de l’Armée) Mémoires du Gal Baron de Marbot, Plon, Paris 1894.