Navigation







Sciences et Techniques - Naturalisme et Archéologie

MILLIN de GRANDMAISON Aubin Louis (1759-1818)

55eme division
lundi 12 juin 2006.
 

Naturaliste et archéologue

Aubin Louis Millin de Grandmaison est né en juillet 1759 à Paris, c’est un naturaliste français et surtout un touche à tout de génie. C’est un érudit dans de nombreux domaines, possédant une culture impressionnante. Il s’intéresse particulièrement à l’archéologie et à l’histoire de l’art médiéval et classique.

Sous la Révolution, Millin est emprisonné en 1793 en raison de sa lutte avec les Jacobins et surtout sa rédaction de la Chronique de Paris. Après plus d’une année d’emprisonnement, libéré, il part enseigner l’archéologie à la Bibliothèque nationale de France de Paris, où il est conservateur-professeur du département des antiquités.

Avec Pierre Marie Auguste Broussonet (1761-1807) et Louis Augustin Bosc d’Antic (1759-1828), il fonde la Société Linnéenne de Paris. Son livre Eléments d’Histoire naturelle (1797) fait partie intégrante du corpus des Ecoles centrales. Il est également connu pour avoir écrit beaucoup d’articles sur les vases grecs. En 1806, il écrit et publie le Dictionnaire des Beaux-Arts relatant l’esthétisme européen.

Il occupe aussi le poste de directeur du Magasin encyclopédique et participe à d’autres revues scientifiques, il est membre de nombreuses sociétés savantes. Millin a également traduits de nombreux récits de voyage, ainsi que des ouvrages comme deux Dissertations de Carl von Linné (1707-1778), pour le compte de la Société philomathique, et celui de Johan Christian Fabricius (1745-1808). Il fonde en 1817, les Annales encyclopédiques. Aubin Louis Millin de Grandmaison est décédé à Paris le 14 août 1818.

Sa tombe, dans la 55e division aurait été reprise (à vérifier).