Navigation







Sculpteurs - Statuaires - Arts de la pierre et du marbre

PERRON Charles (1862-1934)

51eme division (8/55 4/52)
mardi 30 juillet 2019.
 

Sculpteur français

Charles Théodore Perron, voit le jour à Paris 10e le 16 octobre 1862

Décédé à Bourg-la-Reine en 1934

Sculpteur français.

Élève de Falguière, Roy et Louis-Auguste Hiolin, actif à Paris, il expose au Salon des artistes français dès 1895.

Il obtient une mention honorable en 1896 et reçoit, par la suite, une médaille de troisième classe en 1897, une médaille de deuxième classe en 1899 et une mention honorable en 1900 lors de l’Exposition universelle.

Il est médaille de première classe à l’exposition de 1910 et participe, en 1912 à la Royal Scottish Academy Exhibition.

Son atelier est situé 35 rue Humboldt de 1895 à 1905, 16 boulevard Saint Jacques en 1907 et 6 rue Dareau en 1912.

En 1905, il est mentionné, au Salon des artistes français, à la même adresse, 35 rue Humboldt, qui présente au salon un portrait de La Tour d’Auvergne.

Œuvres

Espièglerie

Dignité

Au bord de l’eau, 1895, œuvre en fonte de fer par le Val d’Osne

L’Epave, 1896, œuvre en fonte de fer par le Val d’Osne

L’Etoile du matin, 1896

L’Epave, 1897

Philoctète à l’île Lemnos, 1897

Espièglerie, 1898

Lierre et ruines, 1898

Espièglerie, 1899

Paix et Travail, 1899 (Existe en deux versions : statue sur socle (53 cm) et sujet d’horloge (modèles peu courants).

Surprise, 1899, œuvre en fonte de fer par le Val d’Osne

Portrait de Behanzin (1845-1906), buste sur piédestal, 1899, (H. : 85,5 cm ; Larg. : 63 cm ; Prof. : 38 cm), signé à droite sur le piédouche : Ch. Perron 1899. Musée Sainte-Croix de Poitiers, acquis en 1982)

Doux rêve, 1900

Bustes d’enfants, 1901

Le joueur d’orgue, 1901

Suzanne, 1902

Femme au Bain, 1903

La Nature se dévoilant, 1903

Jeunesse, 1904

Le Renouveau, 1904

Regrets, 1905

Jeunesse, 1905

Dignité, 1906, statue en plâtre

Forga, 1906, statue en bronze

Primevères, 1907

Une vitrine contenant deux statuettes, 1907

Suzanne au Bain, 1907

Egregius Faber, 1908

Lanceuse de Globos, 1910

Statue d’André Theuriet, 1913, statue en bronze (H. : 167 cm ; Long. : 119 cm ; Larg. : 83 cm), signé : Charles Perron, avec marque d’atelier : Anc. Fond. Thiebaut Fr. René Fulda Fondeur d’Art.

Visions Nouvelles, 1914

Sanglier attaqué (titre incertain ?), non datée, œuvre en fonte de fer par le Val d’Osne

Médaillon en relief, plâtre représentant Georges Demenÿ (H. : 42 cm ; Larg. : 40 cm ; Prof. : 7 cm), signé à droite : C. Perron. Musée de la Chartreuse de Douai, acquis avant 1937.

Charles Perron repose dans la 51eme division.

Sources : Wikipédia (Charles Perron)

Thierry Engels (APPL 2019)

Photo : Thierry Engels (APPL 2019)

(APPL 2019)