Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Romanciers

COLIGNY Charles (1834-1874)

49eme division (1ere ligne)
jeudi 4 avril 2019.
 

Critique d’art et homme de lettres

Charles Coligny, voit le jour en 1834

Décédé le 16 décembre 1874 à Paris.

Homme de lettres et historien d’art.

Secrétaire de rédaction de la revue L’Artiste de 1862 à 1870

critique d’art.

On lui doit :

Almanach des orphéons et des sociétés instrumentales

1ere année (1863) - 2eme année (1864)

La chanson française

histoire de la chanson et du Caveau contenant l’historique des principales sociétés chantantes et des biographies de chansonniers (1874) Paris : Michel Lévy , 1876

Le palais pompéien de l’avenue Montaigne études sur la maison gréco-romaine, ancienne résidence du prince Napoléon (Paris 1866) Autre auteur du texte : Théophile Gautier (1811-1872), Arsène Houssaye (1814-1896)

Revue de presse

L’homme qui voulut dormir pour l’éternité avec Gérard de Nerval dans le même caveau. Il réussit : Gérard est retrouvé pendu le 26 janvier 1855, rue de la Vieille-Lanterne.

Après une cérémonie à Notre-Dame le 30, il est enterré provisoirement dans un secteur au Père-Lachaise.

Ses restes ont été ré-inhumés dans un cercueil à taille d’enfant en 1867 à l’emplacement actuel.

Arsène Houssaye, après avoir laissé placer la dépouille de Charles Coligny, critique et directeur de sa propre revue, dans le même caveau en 1875, fait poser sur la pierre tumulaire une colonne de marbre portant la simple épitaphe : ’A Gérard de Nerval’.

« Le tombeau de Gérard de Nerval avait été abandonné dans un coin perdu au Père-Lachaise. Je lui ai donné son lit funèbre en face de la tombe de Balzac, son ami. Dans ce lit funèbre, j’ai mis un autre poète que j’aimais, Charles Coligny, noble esprit et brave coeur, digne d’un tel voisinage » (Arsène Houssaye).

Charles Coligny repose dans la 49eme division. (Concession 201.768)

Sources : Gallica - BNF (Charles Coligny)

Photo : Wikimédia Commons

(APPL 2019)