Navigation







Actrices - Comédiennes - Arts de la scène et de l’écran

FONTANEL Geneviève (1936-2018)

44eme division
mercredi 6 février 2019.
 

Actrice française

Geneviève Fontanel voit le jour le 27 juin 1936 à Bordeaux

Décédée le 17 mars 2018.

Actrice française,

À quatre mois, Geneviève Fontanel quitte la France avec ses parents pour Casablanca (Maroc). Elle rejoint Paris à l’âge de 18 ans et entre au Centre d’Art Dramatique de la rue Blanche.

Élève au Conservatoire national supérieur d’art dramatique (promotion 1958), elle y remporte le 1er prix de Comédie Classique et le 1er prix de Comédie Moderne.

Elle est l’épouse du comédien et artiste peintre Jacques Destoop.

Elle est pensionnaire de la Comédie-Française de 1958 à 1962.

Un de ses spectacles les plus populaires reste son interprétation, au début des années 1980, d’une adaptation théâtrale du roman Le Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau.

Elle en enregistre également une très belle adaptation due à Jacques Destoop, en 1991, parue en CD audio, aux éditions Des Femmes (La Bibliothèque des voix / série Antoinette Fouque présente... / réalisation : Michelle Muller).

Le répertoire de Geneviève Fontanel doit beaucoup plus au théâtre et à la télévision (Annette dans Vidocq, par exemple) qu’au cinéma qui ne lui a offert que des rôles secondaires.

Elle meurt le 17 mars 2018 à l’âge de 81 ans.

Ses rôles à la Comédie-Française

Pensionnaire du 1er septembre 1958 au 31 juillet 1962.

La duchesse, La Dame de Monsoreau, Dumas & Maquet, 1958

Fernande, Domino, Marcel Achard, 1958

Ded, Un Homme comme les autres, Armand Salacrou, 1958

Lucile, Le Bourgeois gentilhomme, Molière, 1959

Agathe, Électre, Jean Giraudoux, 1959

Lisette, La Méprise, Marivaux, 1959

Lucile, Le Dépit amoureux, Molière, 1959

Isabelle, L’École des maris, Molière, 1959

Angélique, George Dandin, Molière, 1959

Mademoiselle De Brie, L’Impromptu de Versailles, Molière, 1959

Mademoiselle Molière, L’Impromptu de Versailles, Molière, 1959

Dorimène, Le Mariage forcé, Molière, 1959

Magdelon, Les Précieuses ridicules, Molière, 1959

Hyacinthe, Les Fourberies de Scapin, Molière (en tournée Canada et États-Unis février-mars 1961)

Mlle du Croisy, L’Impromptu de Versailles, Molière, (en tournée Canada et États-Unis février-mars 1961)

Maggy Soldignac, Le Dindon, Georges Feydeau, (en tournée Canada et États-Unis février-mars 1961)

Marguerite, L’Âne et le Ruisseau, Alfred de Musset, 1961

Viviane, Un fil à la patte, Georges Feydeau, 1961

Lisette, Le Legs, Marivaux, mise en scène Jacques Sereys, 1961.

Hors Comédie-Française

1962 : L’Idée d’Élodie de Michel André, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre Michel

1963 : Laure et les Jacques de Gabriel Arout, mise en scène Jean Piat, théâtre Saint-Georges

1965 : Ce soir, on improvise de Luigi Pirandello, mise en scène André Barsacq, théâtre de l’Atelier

1965 : Les Filles de Jean Marsan, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre Édouard VII, théâtre de la Porte-Saint-Martin

1966 : La Nuit de Lysistrata de Gérard Vergez d’après Aristophane, mise en scène Gérard Vergez, théâtre Édouard VII

1966 : Poussière pourpre de Seán O’Casey, mise en scène Georges Wilson, TNP théâtre de Chaillot

1966 : La Prétentaine de Jacques Deval, mise en scène Robert Manuel, théâtre Marigny

1967 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, mise en scène Jacques Charon, théâtre du Palais-Royal

1967 : Qui est cette femme ? de Norman Krasna, mise en scène Jacques Fabbri, théâtre de la Porte-Saint-Martin

1969 : Trois hommes sur un cheval de Marcel Moussy, d’après la comédie de John Cecil Holm et George Abbott, mise en scène Pierre Mondy, théâtre Antoine

1969 : Bienheureux les violents de Diego Fabbri, mise en scène Raymond Gérôme, théâtre Hébertot

1970 : Et à la fin était le bang de René de Obaldia, mise en scène Michel de Ré, Festival de Vaison-la-Romaine

1972 : Macbett d’Eugène Ionesco, mise en scène Jacques Mauclair, théâtre de l’Alliance française

1973 : Ce formidable bordel ! d’Eugène Ionesco, mise en scène Jacques Mauclair, théâtre Moderne

1974 : Ce soir, on improvise de Luigi Pirandello, mise en scène Jacques Destoop

1975 : L’Arrestation de Jean Anouilh, mise en scène de l’auteur et Roland Piétri, théâtre de l’Athénée

Etc.

Récompenses

1978 : Nomination pour le César du meilleur second rôle féminin pour L’Homme qui aimait les femmes ;

1999 : Molière de la comédienne dans un second rôle pour Délicate balance ;

2000 : Nomination pour le Molière de la comédienne dans un second rôle pour Raisons de famille.

Elle repose dans la 44eme division.

Sources : Wikipédia (Geneviève Fontanel)

Photo : Wikimédia Commons

(APPL 2019)