Navigation







Révolution et Empire

DESSOLLE Jean général marquis de (1767-1828)

28eme division
mardi 30 mai 2006.
 

Général et ministre de Louis XVIII

Jean Joseph Paul Augustin Dessolle (ou Dessole) général marquis, est né à Auch en 1767. C’est un soldat de la Révolution et de l’Empire sorti du rang. Il est lieutenant du général Moreau pendant la campagne de 1800-1801. Sous l’Empire, il se distingue lors de la prise de Cordoue dont il en devient gouverneur.

En 1814, il est général commandant la garde nationale de Paris. Il est élevé au grade de lieutenant-général. C’est un partisan sincère de la Restauration, fidèle à Louis XVIII qui le tient en haute estime. Le monarque le nomme membre du Conseil privé du Roi, Pair de France et ministre des Affaires étrangères en 1818.

La même année, il est nommé président du Conseil, succédant au duc de Richelieu. Le nouveau cabinet, présidé par le général Dessolle, est dirigé en fait par Decazes, ministre de l’Intérieur et de la Police, tout puissant. Dessolle cherche l’appui de la gauche. Il tente de conforter sa majorité au Sénat, où il fait nommer soixante nouveaux Pairs choisis parmi les constitutionnels.

Les préfets ultras sont démis et remplacés par d’anciens fonctionnaires impériaux. En 1819, les lois « de Serre » libéralisent le régime de la presse. Malgré une bonne gestion financière et un appui constant aux intérêts matériels qui lui assurent le ralliement de la bourgeoisie, la poursuite de la progression de la gauche libérale aux élections de 1819 conduit Decazes à se rapprocher de la droite. Mais sa tentative avorte à cause de l’assassinat du duc de Berry, seul neveu du Roi susceptible d’avoir des descendants (13 février 1820). Les ultras rejettent la responsabilité du crime sur les mesures libérales du gouvernement et imposent la démission de Decazes le 20 février 1820. La présidence est alors reprise par le duc de Richelieu.

Le général Dessolle est Commandeur de l’Ordre de Saint-Louis, Grand-Croix de la Légion d’Honneur, chevalier de la Couronne de Fer, chevalier de l’Ordre de Charles III d’Espagne. Son nom est inscrit sur le côté Est de l’Arc de Triomphe. Il s’est éteint à Paris en 1828. Il repose dans la 28e division avec son épouse Anne Emilie Picot de Dampierre (1778-1852), fille du général.