Navigation







Peintres - Dessinateurs - Graveurs - Décorateurs

EISENDICK Suzanne (1906-1998)

35eme division
vendredi 15 juin 2018.
 

Peintre allemande

Suzanne Eisendieck Cafe Les Deux Magots Paris 1936

Suzanne Eisendieck, voit le jour le 14 novembre 1906 à Dantzig

Décédée le 15 juin 1998 à Paris

Peintre allemande post-impressionniste du xxe siècle.

Suzanne Eisendieck est née à Holzraum Platz 2B à Dantzig (aujourd’hui Gdańsk en Pologne) de parents allemands, Karl Eisendick et Anna Eisendick - née Klegus.

A l’âge de 12 ans à Dantzig, Suzanne Eisendieck devient une des plus jeunes élèves du peintre Fritz August Pfuhle.

À 21 ans, elle étudie pendant trois ans à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin dans la classe de Maximilian Klewer.

Alors qu’elle était là, elle prit part à une exposition collective avec plus de 1400 œuvres dont seulement 9 ont été vendues et 3 d’entre elles étant ses toiles. Ce succès à Berlin lui a permis plus tard de se rendre à Paris, où elle s’installa dans une « chambre de bonne » du Quartier Latin près de la place Saint-Michel et y commence à peindre.

C’étaient des difficultés financières continues pour Suzanne Eisendieck jusqu’à ce qu’un ami organise pour la galériste Mme Zak, de visiter son petit studio.

Elle a immédiatement acheté 6 de ses toiles et les expose dans sa galerie Place Saint Germain des Prés. Ils font l’objet d’une grande admiration de tous.

Cela encourage Mme Zak à organiser la première exposition des peintures de Suzanne Eisendieck, suivi plus tard par d’autres dans la Leicester Galleries de Londres. Ce fut la fin des difficultés pour la jeune artiste et le début d’un grand succès.

Son travail artistique a été inspiré par les impressionnistes français et se trouve dans de nombreuses collections privées, principalement en Amérique. Suzanne Eisendieck peint dans un style unique avec de la peinture à l’huile et parfois des pastels.

C’est le peintre Dietz Edzard qui l’introduisit initialement auprès de Mme Zak. Leurs peintures avaient beaucoup de similarités pendant une certaine période de sorte que certains ont eu du mal à les différencier.

En 1938, Suzanne Eisendieck épousa Dietz Edzard (1893 - 1963)4. Ils ont eu deux enfants alors qu’ils vivaient à Paris, Christine Edzard-Goodwin (1945) mariée à Richard Goodwin (Sands Films, Londres) et Angélica Edzard-Károlyi (1947) mariée à Georges Károlyi (Joseph Károlyi Foundation, Hungary).

Elle est enterrée au cimetière du Père-Lachaise, avec son mari, à Paris (35e division).

Sources : Wikipédia et divers

Photo : APPL 2018 (M.Gesret)

(APPL 2018)