Navigation







Écrivains - Hommes de radio et télévision - Animateurs

BELLEMARE Pierre (1929-2018)

5eme division
dimanche 10 juin 2018.
 

Écrivain et homme de radio

Pierre Bellemare, voit le jour le 21 octobre 1929 à Boulogne-Billancourt (Seine, aujourd’hui Hauts-de-Seine).

Décédé le 26 mai 2018 à Suresnes (Hauts-de-Seine)

Ecrivain, homme de radio, chanteur, conteur, animateur et producteur de télévision français.

Il est un pionnier de programmes de radio et de télévision comme producteur et animateur, ayant notamment créé 22 jeux pour la télévision française. Sa voix grave et chaleureuse et ses émissions ont marqué le paysage audiovisuel français pendant des décennies.

Son père s’appelle également Pierre Bellemare. À son retour de la Première Guerre mondiale, pendant laquelle il est prisonnier, celui-ci apprend que sa famille, notable en Algérie, est ruinée pour avoir investi toute sa fortune dans les emprunts russes ; féru de musique et de poésie, il se lance dans le commerce de livres anciens.

Sa mère, Claudia Clément, est couturière à Montmartre.

Pierre Bellemare a deux sœurs : Jacqueline (1919-1995), épouse de Pierre Hiegel (et mère de Catherine Hiegel), et Christiane, née en 1921 et morte d’une phtisie galopante en 1934.

Pierre Bellemare fait ses études au collège Sainte-Barbe puis, à partir de la quatrième, à l’École alsacienne de Paris.

En dépit de l’interdiction des forces occupantes allemandes, en 1941, Pierre Bellemare rallie clandestinement la « Trente-huitième », une troupe de scouts de sa paroisse, les Compagnons de Saint-Dominique. Il sera profondément marqué par le scoutisme, jouant au résistant. Il est aussi réquisitionné durant l’été 1945 pour accueillir, à l’hôtel Lutetia, les rescapés des camps de concentration.

Il a 17 ans lorsque sa mère meurt d’une sclérose en plaque. Il n’obtient pas son baccalauréat et tombe amoureux, au lycée, de Micheline Grillon, qu’il veut épouser : pour ce faire, il lui faut absolument trouver un travail.

Il devient alors l’assistant de son beau-frère, Pierre Hiegel, chargé des programmes au sein de Radio Service, une société privée qui produit des émissions pour Radio Luxembourg. C’est le début de son attirance pour le milieu des médias, où il souhaite désormais faire carrière. Un an plus tard, en 1948, Pierre Hiegel le fait entrer à la Radiodiffusion française en qualité de technicien auxiliaire.

Dans cette entreprise, il fait la rencontre de celui qui lance sa carrière d’animateur à la radio et à la télévision : Jacques Antoine, alors patron de Radio Service et père de l’émission La Chasse aux trésors, lui confie en 1950 l’animation d’une émission radiophonique et en 1954 d’un jeu télévisé, Télé Match.

Le 28 avril 19511, il épouse Micheline Grillon (morte le 11 mai 2013). Ils ont deux enfants : Françoise Louise Bellemare, avocate au barreau de Paris, et Pierre Dhostel, animateur de télévision.

En 1960, il rencontre Roselyne Bacchi, qui a 18 ans. Il tombe amoureux et mène pendant plus de 10 ans une double vie qu’il relate dans son autobiographie, Ma vie au fil des jours (nov. 2016). Une fille naît en 1970 : Maria-Pia Bellemare, devenue metteur en scène.

En 1972, il dévoile la vérité à Micheline, qui lui demande de quitter le domicile familial. Il part vivre avenue de Breteuil avec Roselyne. Après le divorce prononcé à ses torts, il épouse discrètement Roselyne le 7 juillet 197612. En 1999, ils deviennent propriétaires d’un manoir dans le Périgord.

En 2011, il est victime d’un malaise cardiaque. Les médecins découvrent qu’il a subi un accident vasculaire cérébral, dont il garde une séquelle : la perte de la vision périphérique à gauche.

Il meurt le 26 mai 2018 à l’hôpital Foch, à Suresnes. Il habitait à Neuilly-sur-Seine et possédait deux maisons dans la commune de Vergt-de-Biron, près de Monpazier en Dordogne. Ses obsèques se déroulent le 31 mai 2018 à l’église Saint-Roch, la « paroisse des artistes ».

Ses cendres sont déposées, dans la stricte intimité familiale, dans la chapelle familiale, au cimetière du Père-Lachaise (5e division).

Au cours de sa longue carrière, il fait, en tant qu’animateur et producteur des émissions dans tous les postes périphériques, pour la RTF, l’ORTF, Antenne 2, TF1 et FR3, M6, RTL9, AB3, AB4, NT1, HD1, des chaînes du câble.

Peu avant sa mort, il est l’animateur de télévision français encore en activité à la fois le plus âgé et ayant la plus grande ancienneté à l’écran, sa voix grave et ses émissions ayant marqué le paysage audiovisuel français pendant des décennies.

Sources : Wikipédia et divers, P. Bellemare

Photos : Pierre-Yves Beaudoin (Wikimédia Commons)

(APPL 2018)