Navigation







Auteurs dramatiques - Écrivains - Poètes - Hommes de lettres

BENGOECHEA (ou VENGOECHEA) Alfredo (1877-1954)

65eme division (1ere ligne)
mercredi 7 mars 2018.
 

Poète colombien

Alfredo Julio de Bengoechea y Valenzuela voit le jour en 1877 à Paris

Décédé en 1954

Poète colombien

Citoyen colombien, né à Paris, il fit ses études en France.

Amoureux fou de la langue française, il se lance dans la poésie au même titre que son frère cadet Hernando (1889-1915 - Mort pour la France).

Après avoir été un temps chargé d’affaire pour la Colombie à Madrid en 1907, il se spécialise dans les traductions.

Il sera publié notamment par les éditions Mercure de France, et Grasset.

En 1930, il reçoit de l’Académie française le prix José-Maria de Heredia pour l’ensemble son œuvre poétique.

Le nom Bengoechéa

"Le double orthographe de ce nom de famille - Bengoechea et Vengoechea- employée dans cet article c’est parce que le premier Bengoechea est arrivé en Colombie (Juan Modesto) signé avec B, suivant en cela la tradition de ses ancêtres cainos, les Bengoecheas et Somodeville. À son tour, Juan Modesto , fils du précurseur, Rior, a adopté le V, pour la branche colombienne des Vengoecheas. D’une telle tradition Les frères Alfredo et Hernando, qui ont résolu de restaurer l’abolition de B."

Trois volumes de l’œuvre littéraire dispersée de son frère cadet :

Les volumes ont été imprimés dans les ateliers des Editions des Tablettes, qui opère à Saint-Raphaël, une station balnéaire de la Méditerranée et aussi à Paris.

Voici leurs titres :

Les Crépuscules du Matin. Pacmes (1921, 200 pages). Le Vol du Sair, Théâtre (1922, 149 p.). Ce volume a : Le Vol du Soir, Le Masque de la Mort Rouge, Notes pour le Masque de la Mort Rouge et Saratama. Le sourire de l’île-de-France. Essais et Poèmes à Prase, suivis des Lettres de Guerre (1923, 354 p.).

Enfin, Alfredo de Bengoechea a fait une sélection anthologie complète des meilleures pages de Les Crépuscules du Matin et Le sourire de l’Ile-de-France et de quelques-unes des Lettres de Guerre.

Cette anthologie a été publiée à Paris, aux presses Amiot-Dumont, en 1948, et porte en introduction, une étude biographique et critique de Léon-Paul Fargue, intitulé Fernando de Bengoechea à l’âme d’un pacte, sert de titre de la sélection.

Fargue a écrit la dernière page de son étude le 19 novembre 1948. Une semaine plus tard, Le 24, le grand poète français est mort dans les bras de l’auto-sacrifice.Le compagnon de ses dernières et douloureuses années, fut le peintre Chériane.

Depuis 1943, il était hémiplégique à la suite d’une thrombose au cerveau. Son essai sur Hernando de Bengoechea est considéré avec raison comme son testament littéraire.

Oeuvres :

Alfred de Bengoechea. D’Ombre et d’azur, poèmes...

Description matérielle : 1 vol. (192 p.) Édition : Paris : Mercure de France , 1941

Alfred de Bengoechea. D’ombre et d’azur, poèmes. Prix Heredia 1930

Édition : Evreux, impr. Hérissey. Paris, l’Édition française universelle, 17, rue de La Rochefoucauld , 1931. (12 octobre 1933.) In-8, 185 p. [7566]

Alfred de Bengoechea. L’orgueilleuse lyre, poèmes

Édition : Paris, B. Grasset , 1910. In-16, 172 p.

Poesías

Description matérielle : 96 p. Édition : Bogotá : Fundación Simón y Lola Guberek , 1994 Auteur du texte : Hernando de Bengoechea (1889-1915) Traducteur : José Francisco Socarrás (1906-1995)

Il repose dans la 65eme division.

[Oeuvres de Alfredo de Bengoéchéahttps://translate.google.fr/translate ?hl=fr&sl=es&u=http://worldcat.org/identities/lccn-nr95010621&prev=search]

Sources : Un grand merci a Alain Delpirou, qui nous a fait découvrir ce personnage (APPL 2018)

BNF - Gallica (Alfredo de Bengoéchéa)

Photos :APPL_Régis Forrestier (2018)

(APPL 2018)