Navigation







Révolution et Empire

ROZET Ennemond, chef de bataillon et chevalier de l’Empire (1766-1832)

39eme division
jeudi 25 mai 2006.
 

Chef de bataillon et chevalier de l’Empire

Ennemond Rozet est né à Lyon le 17 décembre 1766. Soldat de la révolution et de l’Empire. Il est admis à l’engagement le 7 décembre 1783 au régiment d’infanterie ci-devant Béarn. En 1793, il est gendarme de la Convention Nationale, il passe ensuite grenadier au corps législatif le 8 mai 1793 avec le grade de sergent. En 1797, il est promu sous-lieutenant. Le 3 janvier 1800, il incorpore l’état-major des Grenadiers de la Garde Consulaire, il y reste jusqu’au 13 octobre 1800, date à laquelle il passe dans les Chasseurs à pied de la Garde avec le grade de lieutenant.

En1804, il est décoré de la Légion d’Honneur. En1807, il est sérieusement blessé à Eylau, d’un coup de boulet à la jambe droite. Ie 28 mars 1807, il entre au Ier Fusiliers de la Garde (chasseurs) au grade de capitaine, en remplacement de Desmaroux. Au mois de mars 1810, il est fait Chevalier de l’Empire.

Il termine la période impériale aux Chasseurs à pied de France le 1 juillet 1814, avec le grade de Chef de bataillon, il est fait officier de la Légion d’Honneur. Ennemond Rozet est décédé à Paris en 1832. Sa sépulture dans la 39e division, est en ruine et devrait être restaurée prochainement par le Souvenir Français et l’ACMN.

Crédit photo : ACMN