Navigation







Actrices - Comédiennes - Arts de la scène et de l’écran

DUHAMEL Biana (1870-1910)

90eme division (Avenue transversale n°3, 2eme ligne)
mardi 23 janvier 2018.
 

Comédienne française

Bibiane Augustine Duhamel, dite Biana voit le jour à Rouen le 9 mars 1870.

Décédée à Paris en 1910 à l’âge de 40 ans...

Comédienne française

Joue tous les rôles d’enfant à Rouen dès l’âge de quatre ans.

Débute à Paris, au théâtre de la Gaîté, dans le Petit Poucet (1885).

Entre au Conservatoire, deux années d’études ; 2eme accessit de comédie en 1888, (élève de M. Delaunay).

Engagée à l’Odéon, joue le répertoire.

Prétée par l’Odéon aux Bouffes-Parisiens pour y créer le rôle de Phrynette dans l’Enfant prodigue.

Débute dans l’opérette, aux Bouffes-Parisiens, dans Miss Heyliett, (12 novembre 1890) qu’elle joue 800 fois de suite.

Crée ensuite Sainte Freya et Madame Suzette...

Miss Elyett... et le baron de L’Espée

"La chanteuse qui tient le rôle-titre s’appelle Biana Duhamel, elle a un joli brin de voix, elle est surtout gracieuse et spirituelle, le sombre baron en tombe éperdument amoureux...

Le baron Albert de L’Espée, né à Metz le 17 septembre 1852 et mort à Antibes le 4 janvier 1918, est un mondain dilettante français.

le baron fastueux fit aussi bâtir un élégant pavillon pour sa maîtresse, l’actrice Biana Duhamel qui avait connu la gloire en créant le rôle de ‘Miss Helyett”, opérette à succès d’Edmond Audran. La jeune femme se savait convoquée au château lorsqu’elle apercevait un drapeau hissé au sommet de sa plus haute tour. La chaise à porteurs, portée par deux valets orientaux, empruntait alors les cheminements couverts pour la ramener sans fatigue auprès de son amant...

Elle succombera aussi sinon à son charme (il est gros, pas très beau, avec des pieds immenses, et aussi mondain qu’un buffle en cage), peut-être à l’originalité de son caractère et plus certainement à la promesse de l’aisance et la sécurité matérielles que cet amoureux pourrait lui procurer (la situation des intermittents du spectacle à l’époque, n’étant guère plus enviable qu’aujourd’hui)."

Elle repose dans la 90eme division.

Sources : Nos artistes (Théâtres & Concerts) Paris 1895 P. 136. Coll. particulière APPL 2018.

Photo : Wikimédia Commons et divers.

(APPL 2018)