Navigation







Hommes politiques - Sénateurs - Députés

FOULD Adolphe Ernest (1824-1875)

4eme division (1ere ligne)
samedi 23 décembre 2017.
 

Homme politique et député

Adolphe-Ernest Fould voit le jour 17 juillet 1824,à Paris

Décédé 13 février 1875 (à 50 ans),à Paris)

Banquier et homme politique français.

Fils d’Achille Fould, il fut élève du Lycée Saint-Louis, puis s’occupa d’affaires et de finances.

Entré comme associé dans la banque familiale (Banque Fould-Oppenheim et Cie), il la dirige sous la Seconde République.

Il prend part à la création de la Banque ottomane et succède à son père, en 1867, comme administrateur aux Crédit foncier, Messageries impériales, etc.

Il était membre du Cercle des chemins de fer.

Sans antécédents politiques personnels, il se présenta, comme candidat du gouvernement impérial, le 1er juin 1863 dans la 1re circonscription des Hautes-Pyrénées, et fut élu député au Corps législatif.

Il appartint, par tous ses votes, à la majorité dynastique, et fut réélu, toujours comme candidat officiel, député de la même circonscription, le 24 mai 1869. Il vota pour la déclaration de guerre à la Prusse et quitta la vie politique en 1870.

Il est le père d’Achille Fould (1861-1926).

Député au Corps législatif de 1863 à 1870, fils d’Achille Marcus Fould qui avait été député, sénateur et ministre, il s’occupa d’affaires et de finances, et fut un des associés de la banque Fould-Oppenheim et Cie.

Sans antécédents politiques personnels, il se présenta, comme candidat du gouvernement impérial, le 1er juin 1863 dans la 1re circonscription des Hautes-Pyrénées, et fut élu député au Corps législatif.

Il appartint, par tous ses votes, à la majorité dynastique, et fut réélu, toujours comme candidat officiel, député de la même circonscription, le 24 mai 1869.

Il vota pour la déclaration de guerre à la Prusse et quitta la vie politique en 1870.

Il repose dans la chapelle familiale de la 4eme division.

Sources : Robert & Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français (1889_1891)

Photos : Pierre-Yves Beaudoin (Wikimédia commons)

(APPL 2017)