Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Romanciers

DUREAU de la MALLE Adolphe Jules (1777-1857)

12eme division (2e ligne, W, 18)
lundi 22 mai 2006.
 

Littérateur et érudit

Adolphe Jules Dureau de la Malle, fils de Jean-Baptiste Dureau de la Malle, est né à Paris le 3 mars 1777. Il a de qui tenir, son père est un littérateur et traducteur en renom.

Adolphe cultive la poésie, le dessin, les sciences et l’érudition. Il débute en 1798 par une traduction en vers de l’épisode de Françoise de Rimini de Dante. Il nous donne en 1811 une traduction également en vers de l’Argonautique de Valérius Flaccus et en 1823, Bayard, poème épique original en 12 chants.

Dans le même temps, il s’adonne à de profondes recherches sur la géographie et la statistique des anciens, il publie alors la Géographie physique de la Méditerranée et de la Mer Noire (1807). Il est admis en 1818 à l’Académie des inscriptions et Belles-Lettres, il justifie ce choix par de nombreux travaux dont : Poliorcétique des anciens (1819-1822), De l’origine et de la patrie des Céréales (1819 et 1826), Des progrès et de la décadence du luxe chez les Romains, De la population de l’Italie ancienne (1825), De l’agriculture, de l’administration, des poids et mesures des Romains (1827-1828), De la topographie de Carthage (1835).

Dureau de la Malle rédige, au nom de l’académie, les Recherches sur l’histoire de la régence d’Alger et sur la colonisation de l’Afrique sous la domination Romaine en 1837. Il donne en 1840 l’Economie politique des Romains en deux volumes, ouvrage qui résume toutes les recherches sur ce peuple. Il est officier de la Légion d’Honneur.

Adolphe Dureau de la Malle est décédé à Paris le 17 mai 1857.

Sources : Wikipédia et divers.

Photo : Pierre-Yves Beaudoin (Wikimédia Commons)