Navigation







Médecins - Chirurgiens - Infirmières

DOMERGUE Jacqueline (1924-1957)

84eme division
mercredi 29 novembre 2017.
 

Infirmière et pilote

Jacqueline Domergue, dite Jaïc, voit le jour le 8 septembre 1924 à Ismaïlia (Égypte)

Décédée le 29 novembre 1957 à L’Arba en Algérie

Infirmière pilote secouriste de l’air.

Jacqueline Domergue, diplômée des I.P.S.A. (Infirmières Pilotes, parachutistes et Secouristes de l’Air) en 1951, reçue au concours des Convoyeuse de l’air au G.M.M.T.A fin 1952, Jaïc a participé à la campagne d’Indochine (1954), de Chypre (1956) et a fait plusieurs séjours en Algérie. En 1955, elle est championne de France féminine en parachute et 16e au classement général.

Son courage en Indochine lui a valu la Croix de Guerre T.O.E. avec citation à l’Ordre de l’Armée de l’Air.

Puis en 1956 celle de la Médaille d’honneur du Service de Santé de l’Air en Or.

Le 29 novembre 1957, au cours d’une évacuation sanitaire en hélicoptère au sud de l’Arba (Algérie), elle est tuée d’une balle en plein front.

Elle avait effectué 3400 heures de vol. Ses obsèques sont d’abord célébrées le lundi 2 décembre 1957 à Alger, puis des obsèques nationales ont lieu aux Invalides pour le retour de son corps à Paris.

Elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise (84e division).

Hommages :

Elle est nommée à titre posthume au grade de Chevalier de la Légion d’honneur comportant l’attribution de la Croix de la Valeur militaire avec Palme. Elle reçoit également la Croix de Vermeil de la Croix Rouge Française.

Rues baptisées du nom de Jacqueline Domergue :

Quimper, le 23 février 1958.

Boulay-les-Barres, le mardi 27 septembre 2011.

Bron, le samedi 30 avril 2016.

Le 19 mars 2017, pour le 55e anniversaire du cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, une cérémonie a lieu au cimetière du Père-Lachaise en présence de Anne Hidalgo. Son nom est ajouté à la plaque du mémorial en hommage aux militaires « Morts pour la France » en Afrique du Nord de 1952 à 1962.

Revue de Presse :

Le Journal du dimanche du 01/12/1957 : « Jaïc Domergue, l’infirmière championne de parachutisme a été tuée au cours d’une furieuse bataille à 30 km. d’Alger ».

France-Soir du 04/12/1957 : « A 33 ans, Jaïc avait effectué son 500e saut en parachute ».

Jours de France du 14/12/1957 : « La vie et la mort exemplaires de JAÏC DOMERGUE L’INFIRMIÈRE DU CIEL ».

Radar n°462 du 15/12/1957 : « Jaïc Domergue vraie fille de France. Elle portait sous le feu son sourire aux blessés » (page de couverture du journal).

3e « Femme française » de l’année 1957 au sondage de Radio Luxembourg publié le 31/12/1957.

Revue TIMSAH9 no 44 de Novembre 1997 : « Jacqueline Domergue dite Jaïc »

Mémoire Vive n°18, 2e trimestre 2002, de la revue du Centre de Documentation Historique sur l’Algérie.

Sources : Henri Temerson, Biographies des principales personnalités françaises décédées au cours de l’année, p. 53-54.

Valérie de La Renaudie, Sur les routes du ciel, les convoyeuses de l’air, Nouvelles Éditions latines (ISBN 2-7233-0524-4).

Wikipédia et divers (2017)

Photos : Pierre-Yves Beaudoin (Wikimédia Commons)

(APPL 2017)