Navigation







Révolution - Empire - Restauration

LAFFON DE LADEBAT André Daniel (1746-1829)

39eme division
dimanche 21 mai 2006.
 

Homme politique, président du Conseil des Anciens

André Daniel Laffon de Ladebat est né en 1746 le 30 novembre, dans une famille d’armateurs bordelais. Son père Jacques Alexandre Laffon de Ladébat est l’un des constructeurs de navires et des négociants les plus importants du port de Bordeaux vers la fin du XVIIIe siècle.

André Daniel est élu aux Etats-Généraux de 1789, puis député de Gironde à l’Assemblée Législative. Il est remarqué pour son excellent travail dans le domaine des finances publiques et pour son engagement et son discours célèbre en faveur de l’abolition de l’esclavage. Il est président du Conseil des Anciens au moment du coup d’état du 4 septembre 1797. Il est alors expulsé et déporté en Guyane avec plusieurs députés modérés, dirigeants, journalistes et quelques prêtres réfractaires. Comme Barbé-Marbois, par crainte de représailles sur sa famille, il ne tente pas de s’évader Il ne revient en France que lorsque Bonaparte prend le pouvoir en tant que 1er Consul le 24 janvier 1800.

Après son retour et après avoir mené à bien la liquidation de la Banque Territoriale pour le compte du gouvernement, il s’éloigne du monde politique et s’engage dans le développement de plusieurs sociétés d’œuvres sociales protestantes.

On lui doit ses Mémoires, publiées sous le titre de Journal de ma déportation, mais qui ne paraîtront qu’en 1912 avec une préface de Frédéric Masson. André Daniel Laffon de Ladebat est décédé à Paris le 14 novembre 1829.

Sépulture de André Daniel Laffon de Ladébat et de son épouse Julie de Bacalan. Les épitaphes, pratiquement effacées seront bientôt restaurées.

Epitaphe de la tombe de

André-Daniel Laffon de Ladébat

"Ici repose auprés de la compagne de sa vie

qu’il a rejoint aprés onze ans

au même jour

André-Daniel Laffon de Ladébat

né à Bordeaux le 30 11 1746

décédé à Paris le 14 10 1829

député aux deux assemblées nationales

déporté à la Guyane au 18 fructidor

membre de plusieurs sociétés philanthropiques

homme fort et courageux

dont la vie fut consacrée à sa famille

et à l’humanité

sera d’un eternel exemple

pour ses descendants

consacré par ses fils ..."

Epitaphe de la tombe de Julie de Bacalan,

son épouse

"Sous cette terre

sont les restes regrettés

de

Mme Julie de Bacalan

épouse de

André-Daniel Laffon de Ladébat

née à Metz le 17 3 1758

décédée à Paris le 14 10 1818

victime des orages de la révolution

elle fut

un rare modèle

de fidèlité à ses devoirs

de courage, de charité et de piété.

Mes enfants

elle fut tout amour pour vous

venez souvent sur cette terre

jurer d’imiter ses vertus"

_____________

L’enclos contenant les dépouilles mortelles d’André Daniel Laffon de Ladébat et de sa famille, vient d’être restauré. Si cette restauration donne un aspect moins romantique que l’ancien, il n’en demeure pas moins qu’elle était nécessaire pour la conservation de l’ensemble...

Le journal de la déportation, d’André Daniel Laffon de Ladébat vient d’être réédité, vous pouvez consulter la notice de l’éditeur.

Crédit photo, couverture et documents : M. Philippe de Ladébat (collection particulière).

Le site d’André Daniel Laffon de Ladébat

Article réalisé avec l’aimable autorisation de M. Philippe de Ladébat (APPL 2006).