Navigation







Acteurs - Arts de la scène

BREMONT Léon (1852-1939)

62eme division (13e ligne, AR, 5)
samedi 16 septembre 2017.
 

Comédien français

Léon Brémont, né Léon Marie Joseph Bachimont voit le jour à Paris le 6 janvier 1852

Décédé à Étretat en septembre 1939

Comédien et écrivain français.

Il a été un des principaux partenaires au théâtre de Sarah Bernhardt à la fin du XIXe siècle.

Il a été professeur de l’École Normale Supérieure de Sèvres pendant 20 ans et vice-président de l’association de secours mutuels des artistes dramatiques.

Chevalier de la Légion d’Honneur

Œuvres :

Le théâtre et la poésie : Question d’interprétation, essai ; Bibliothèque de la "Revue dramatique et musicale", 1894

L’art de dire les vers, essai ; Charpentier et Fasquelle, 1903

L’art de dire et le théâtre, essai ; C. Delagrave, 1908

L’Adaptation musicale, son interprétation, son répertoire, essai ; H. Lemoine, 1911

Théâtre :

1882 : Amhra de Grangeneuve, Théâtre de l’Odéon

1883 : Severo Torelli de François Coppée, mise en scène Paul Mounet, Théâtre de l’Odéon

1884 : Rip d’après Henry Brougham Farnie, adaptation Henri Meilhac, Théâtre des Folies-Dramatiques

1885 : En grève de Gaston Hirsch, mise en scène Paul Mounet, Théâtre de l’Ambigu-Comique

1893 : Une page d’amour de Charles Samson, d’après Émile Zola, Théâtre de l’Odéon

1896 : La Meute d’Abel Hermant, Théâtre de la Renaissance

1896 : La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils, Théâtre de la Renaissance

1896 : Lorenzaccio d’Alfred de Musset, adaptation Armand d’Artois, Théâtre de la Renaissance

1897 : Spiritisme de Victorien Sardou, Théâtre de la Renaissance

1897 : La Samaritaine d’Edmond Rostand, Théâtre de la Renaissance

1899 : Athalie de Jean Racine, Théâtre des Célestins

1899 : Dalila d’Octave Feuillet, Théâtre Sarah-Bernhardt

1899 : La Tragique Histoire d’Hamlet, prince de Danemark d’après William Shakespeare, adaptation Eugène Morand et Marcel Schwob, Théâtre Sarah-Bernhardt

1901 : La Pompadour d’Émile Bergerat, Théâtre de la Porte-Saint-Martin

1902 : Nini l’assommeur de Maurice Bernhardt, Théâtre de la Porte-Saint-Martin

1902 : La Femme de Claude d’Alexandre Dumas fils, Théâtre Sarah-Bernhardt

Décédé en 1939, il repose dans la 62e division.

Sources : Archives de Paris (Ancien 6e), acte de naissance no 878, année 1852

Wikipédia et divers.

Jules Moiroux, le cimetière du Père Lachaise,1908. P. 140

Photos :Pierre-Yves Beaudoin (Wikimédia Commons)

(APPL 2017)