Navigation







Hommes politiques - Sénateurs - Députés -

FUMERON D’ARDEUIL Marie Louis Maurice de (1783-1870) (10)

10eme division (15e ligne, Z, 18)
samedi 12 août 2017.
 

Conseiller d’état et député

Marie-Louis-Maurice Fumeron d’Ardeuil voit le jour le 12 novembre 1783 à Paris

Décédé le 26 juillet 1870 au château de la Presle (Allier)

Directeur Général des départements et des communes

Conseiller d’Etat

Député de l’Hérault

Fils de Jean Jacques Pierre de Fumeron de Verrière, conseiller d’État, il mène lui-même une carrière de haut fonctionnaire comme préfet (Allier, Var, Hérault, Somme) et au Conseil d’État comme maître des requêtes puis conseiller, qui lui vaudra d’être fait officier de la Légion d’honneur en 1827.

Il est élu député de l’Hérault en 1834, mais l’élection est annulée.

Il est de nouveau député de 1837 à 1839, siégeant dans la majorité soutenant les ministères de la Monarchie de Juillet.

Publications :

Nouvelles observations sur la situation et l’avenir de nos possessions d’Afrique, par M. Fumeron d’Ardeuil, 1840

Dissolution politique et sociale, par M. Fumeron d’Ardeuil, 1849

Observations sur le régime actuel de la Bourse, par M. de Fumeron, 1862

De l’Instruction publique et du système d’enseignement, par L.-M. de Fumeron d’Ardeuil, 1865

La Décentralisation, par M. Fumeron d’Ardeuil, 1866

Inscriptions :

Ici repose son fils Marie Louis Maurice de Fumeron d’Ardeuil né en 1783

officier de la légion d’honneur

En 1817 préfet du département de l’Allier

En 1826 préfet du département du Var

En 1830 préfet du département de l’Hérault

En 1831 préfet du département de la Somme

En 1833 directeur général des départements des communes et des établissements de bienfaisance

En 1835 conseiller d’État et député de l’Hérault

En 1848 démissionnaire

Mort le 26 juillet 1870 dans sa 87e année

Cette longue vie d’honneur et de loyauté a été couronnée par une fin chrétienne [_ _ _]

Priez Dieu pour le repos de son ame.

Sources :« Marie, Louis, Maurice Fumeron d’Ardeuil », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, 1889 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore [archive]]

Jules Moiroux (1908) Le cimetière du Père-Lachaise, p. 165

Sylvie Nicolas (1998) Les derniers maîtres des requêtes de l’Ancien Régime (1771-1789), Librairie Droz, p. 183

Photo : Pierre-Yves Beaudoin (Wikimédia Commons)

Photo 1 : BNF (Fumeron d’Ardeuil)

(APPL 2017)