Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Romanciers - Traducteurs

COTELLE Henri Emile (1822-1857)

17eme division
lundi 19 juin 2017.
 

Interprète du consulat

Henri-Émile Cotelle voit le jour à Paris le 25 mars 1822.

Décédé le 19 juin 1857 à Quiers, canton de Bellegarde (Loiret).

Grogman (interprète) du consulat général de France à Tunis puis à Tanger.

Né à Paris le 25 mars 1822, fils d’un notaire de la capitale, qui fut maire du sixième arrondissement et membre du conseil général du Loiret, Henri Cotelle fut pendant quelque temps employé du trésor à Alger.

Consacrant ses moments de loisir à l’étude, il fit de rapides progrès dans la connaissance de la langue arabe et se trouva bientôt en état d’exercer les fonctions de drogman au consulat général de France à Tunis.

Il passa de ce poste, avec avancement, à celui de Tanger. Là il ne dut qu’au hasard de ne pas tomber victime d’un chérif fanatique, dont la vengeance alla s’égarer sur le premier chrétien qui s’offrit à ses regards et qui fut, on le sait, l’infortuné M. Rey.

Henri Cotelle avait une prédilection marquée pour les études de philologie : il avait rassemblé une précieuse collection de plus de deux cents manuscrits sur la grammaire arabe et il en avait fait l’analyse raisonnée. Il avait aussi recueilli d’intéressants ouvrages manuscrits sur l’histoire d’Afrique.

Il repose dans la 17ème division, avenue des Acacias.

L’une des vasques de la sépulture avait été enlevée et déposée sur la tombe de.... Jim Morrison... Elle a peu de temps après, repris sa place...

Source :Trésor de l’Algérie

Crédit photos : Pierre-Yves Beaudouin (Wikimedia Commons)

(APPL 2017)