Navigation







Sciences et Techniques - Ingénierie

DOGAN Mattei (1920-2010) (48)

48eme division
dimanche 12 février 2017.
 

Sociologue et chercheur français

Dogan, Mattei (1920-2010)

Universitaire, Chercheur scientifique, Sociologue politique français d’origine roumaine.

Père Lachaise - 48ème division

L’attention du promeneur peut être attirée par une tombe en forme de livre à proximité des tombeaux de Balzac et de Gérard de Nerval... et par le fait qu’aucune inscription ne mentionne, à ce jour (2017), la date de décès (2010) de l’homme qui la fit construire vers 1999-2000 afin de s’habituer au lieu où il viendrait se reposer.

Né le 16 octobre 1920 à Bucarest (Roumanie).

Fils de Ian Dogan, Administrateur de sociétés, et de Mme, née Gisèle Chesler.

Après des études secondaires au Lycée de Bucarest, Mattei Dogan fait ses études supérieures en France à Paris où il obtient un diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris, un doctorat d’Etat ès lettres et un diplôme d’études supérieures d’histoire et de philosophie.

Il restera très attaché à cette ville qu’il avait découvert comme étudiant.

Par la suite, il occupe notamment les fonctions de Membre du comité de direction du Centre d’études sociologiques - 1964-1969 - et de Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) - 1969-1991 -.

Il enseigne dans diverses universités, notamment à l’étranger : Trente (1967), Indiana (1971), Yale (1972), Californie (1973), Institute of Statistical Mathematics de Tokyo (1974), Florence (1991), Académie russe des sciences (1994)...

Il dirige, préside ou est membre de plusieurs comités internationaux menant notamment des recherches sociologiques comparatives, entre 1990 et 2008.

Une fondation scientifique porte même son nom (depuis 2001) et attribue chaque année des prix scientifiques de prestige.

Il a publié de très nombreux ouvrages, qui font référence, entre 1955 "les Françaises face à la politique" et 2009-2010 "Legitimacy-Illegitimacy across Nations et Comparing Nations : Why, How and What to compare" (2009), "Political Legitimacy : New Criteria and Anachronisme" (International Social Science Journal, 2010).

Jusqu’à la toute fin de sa vie, il travaillait toujours avec la même passion sur des manuscrits et de nombreux projets (comme des anthologies en ligne et le dictionnaire autobiographique d’éminents spécialistes des sciences humaines).

Il a obtenu plusieurs distinctions, notamment : Lauréat de l’Académie des sciences morales et politiques, Médaille d’argent du CNRS (1966), Membre de l’Académie Roumaine (1992) et de l’Académie des sciences de New York (Etats-Unis), Elite Configurations at the Apex of Power (2002).

Mattei Dogan était donc un expert de réputation mondiale dans la Sociologie Comparative.

Il est décèdé le 10 Octobre 2010.

Publications :

Dogan, Mattei., "Paradigmes dans les sciences sociales", dans l’ Encyclopédie internationale des sciences sociales et comportementales, Volume 16, 2001

Dogan, Mattei., "La science politique et les autres sciences sociales", dans Un nouveau manuel de science politique , 1996

Sources : Philippe Balestriero (APPL 2017)

Photo de la tombe : Philippe Balestriero (2017)

Photo portrait : Wikimédia commons (2017)

(APPL 2017)