Navigation







Médecins - Chirurgiens - Psychanalistes - Hommes de l’Art

DUPRE Ernest (1862-1921)

86eme division
jeudi 3 novembre 2016.
 

Médecin psychiatre et aliéniste

Ernest Ferdinand Pierre Louis Dupré voit le jour à Marseille Bouches-du-Rhône) le 7 mars 1862.

Décédé à Deauville (Calvados) le 2 septembre 1921.

Psychologue, psychiatre et aliéniste français, professeur de psychiatrie à la faculté de médecine de Paris, notamment connu pour ses descriptions de l’hystérie et pour l’invention du mot mythomanie ( !).

Médecin des hôpitaux de Paris en 1887, Ernest Dupré fréquente les services des professeurs Nicolas-Jean-Baptiste Duguet (1837-1914), Anatole Chauffard (1855-1932), Louis Landouzy et Paul Brouardel (1837-1906).

Il devient docteur en médecine en 1891, médecin des hôpitaux de Paris en 1899.

Il est en poste à l’Hôtel-Dieu, à l’hôpital La Rochefoucald et à l’hôpital Laënnec.

Nommé professeur agrégé à la Faculté de médecine en 1898.

Dupré a marqué l’histoire de la clinique psychiatrique française comme inventeur du terme puérilisme en 1903 et comme fondateur du concept de mythomanie en 1905).

Ernest Dupré a développé une théorie biopsychologique de l’origine du crime : la théorie des perversions instinctives. Pour lui, il existe trois instincts chez l’homme : l’instinct de reproduction, l’instinct de conservation et l’instinct d’association.

Chez le criminel, ces instincts font l’objet d’anomalies qui peuvent être des excès, des atrophies voire des inversions comme les tentatives de suicide pour l’instinct de conservation.

Selon Dupré, ces anomalies peuvent conduire à des perversions pouvant déboucher sur la commission d’infractions.

Publications :

Définition médico-légale de l’aliéné (leçon d’ouverture du cours de psychiatrie médico-légale) ; P., Gainche, 1904. 25 p.

La Mythomanie. Étude psychologique et médico-légale du mensonge et de la fabulation morbides (leçon d’ouverture du cours de psychiatrie médico-légale, 2e année) ; P., Gainche, 1905. 68 p.

L’expertise psychiatrique ; règles générales de l’examen médical ; Asile Ste-Anne, Clinique des maladies mentales. 1910. 15 p.

Les déséquilibres institutionnels du système nerveux (surtitre : Clinique des maladies mentales et des affections de l’encéphale - leçon inaugurale) ; P., Baillière, 1919, 36 p.

Pathologie de l’imagination et de l’émotivité ; P., Payot, 1925, XXIII+503 p. (avec notice biographique par le Pr Achalme).

Décédé en 1921, il repose dans la 86e division.

Sources : Michel Caire (extraits) Histoire de la psychiatrie.

Michel Caire - Ernest Dupré

Wikipédia (Ernest Dupré)

Thierry Engels (E. Dupré - Supèrelachaise)

Wikipédia (Ernest Dupré)

Crédit Photo : Pierre-Yves Beaudouin (Wikimédia commons)

(APPL 2016)