Navigation







Personnalités étrangères - Russie impériale - Douma

VINAVER Maxime (1863-1926)

96eme division
lundi 10 octobre 2016.
 

Avocat et dirigeant de parti

Maxime Vinaver voit le jour en 1863.

Décédé à Paris le 10 octobre 1926.

Mort à Paris, à l’age de 63 ans, de Maxime Vinaver, avocat, membre le la 1ère Douma de l’Empire russe (avril à juin 1906) et l’un des dirigeants du parti « cadet » ( le Parti constitutionnel démocratique).

Les membres du parti étaient appelés cadets, de l’abréviation KD du nom du parti en russe.

Aux yeux des bolcheviks, le Parti cadet, parti politique libéral, représentait les intérêts de la bourgeoisie.

Suite à la prise de pouvoir bolchevique, la plupart de la direction des cadets a été contrainte à émigrer.

C’est ainsi que Maxime Vinaver émigra en France avec sa famille en 1919.

Revue de presse :

Paris (11 octobre)

(Jewish Telegraphic Agency)

Maxim Vinaver, leader du judaïsme russe, est mort hier soir à Mentome, à l’âge de 63 ans.

Vinaver a été l’une des figures marquantes de la communauté juive de Russie au cours de la génération actuelle.

Il était connu dans tout le pays du temps du tsar comme l’un des avocats les plus brillants et il a joué un rôle éminent en tant que leader de la communauté juive, ainsi que l’un des dirigeants du Parti libéral Cadet.

Il était l’un de ceux qui ont signé le fameux « Manifeste Viborg » des députés démocrates dans la première Douma impériale.

Il a toujours été un champion de la cause juive et en tant que député à la Douma russe, Vinaver a organisé la Société pour assurer l’égalité pour les Juifs en Russie. Il a également été chef du groupe juif à la Douma, qui a été connu sous le nom "Narodnaya Groupa" (Groupe populaire).

Sa réputation d’autorité sur la loi l’a placé dans l’avant-garde de la profession juridique russe et il a été pendant longtemps le rédacteur en chef de la revue juridique "Prava".

En tant que leader de la communauté juive, Vinaver était actif dans tous les domaines d’activité juive.

Il était l’un des fondateurs de la Historical Society Ethnographique juive. Il a contribué des articles importants sur la question juive à diverses publications, en particulier dans les brochures qui sont apparues comme des suppléments pour l’hebdomadaire juif russe "Voschod".

Après la révolution bolchévique Vinaver a émigré du pays et se sont installés à Paris. Récemment, il montra un vif intérêt dans le cas Schwartzbard et devait apparaître comme l’un des témoins de la défense de Schwartzbard.

-  - -

Il repose dans la 96e division. Sa tombe est ornée d’un buste en bronze.

Sources : Wikipédia et divers (2016)

Crédit photos : Wikimédia - P.Y Baudoin (APPL 2016)

(APPL - Octobre 2016)