Navigation







Dessinateurs - Peintres - Décorateurs - Illustrateurs

SADR Behdjate (1924-2009)

mercredi 20 avril 2016.
 

Artiste peintre iranienne

Bethjate Sadr voit le jour en 1924, à Arak, Iran

Décédée en 2009,à Porto-Vecchio, Corse-du-Sud

Née en 1924, initiée enfant à l’art et à l’artisanat, Behdjate Sadr s’inscrit en 1948 à la faculté des Beaux-arts de Téhéran jusqu’en 1954, année où elle obtient son diplôme avec mention, accompagnée d’une bourse qui lui permet d’aller étudier en Italie.

Recommandée par l’artiste arménien, pionnier du développement moderne de l’art iranien, Marco Grigorian (1925- 2007), elle rencontre le peintre et sculpteur expressionniste italien Roberto Melli (1885-1958) à l’Academia di Belle Arti à Rome, dont elle devient l’assistante. Par son entremise, elle rencontre des personnalités artistiques, des critiques et collectionneurs importants.

En 1958, elle épouse Mortezâ Hannâneh (1923-1989), grand compositeur iranien. À partir de 1960, elle enseigne à la faculté des Beaux-arts de Téhéran.

En 1962, elle expose à la Biennale de Venise et reçoit le Prix royal de la 3e Biennale de Téhéran.

En 1965, elle devient l’assistante du peintre abstrait Gustav Singier (1909-1984), professeur à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris.

De retour à Téhéran en 1968, elle enseigne à l’Université jusqu’en 1980, tout en participant à des expositions à l’étranger − comme celle organisée en 2009 à l’Espace Kiron à Paris : Art contemporain perse, deux siècles parallèles pour un art du présent.

Elle décède la même année d’une crise cardiaque en Corse.

Sources : Behdjate Sadr sur l’Encyclopædia Iranica

Centre Pompidou - Exposition des artistes iraniens - Behdjate Sadr

Wikimédia Commons et divers

(APPL 2016)