Navigation







Médecins - Chirurgiens - Hommes de l’Art

RIO BRANCO da Silva Paranhos Paulo do (1876-1927)

92eme division (1ere ligne)
lundi 18 avril 2016.
 

Médecin et Joueur de rugby à XV

Paulo do Rio Branco da Silva Paranhos, voit le jour le 10 juillet 1876 à Paris

Décédé le 14 février 1927 dans la capitale

Médecin et Joueur brésilien de rugby à XV en France,

ancien interne des hôpitaux de Paris jusqu’en 1912,

et l’un des deux fils (ainsi que trois filles, Marie-Clothilde (1875), Amélie (1878), et Hortencia (1885)) du diplomate José Maria da Silva Paranhos Júnior (baron) avec une danseuse belge (Marie Philomène Stevens, devenue son épouse en 1889 et décédée en 1898).

Ayant évolué au Stade français à la fin du XIXe siècle et menant de pair des études de médecine à la Faculté de Paris (Hôpital Lariboisière).

Il commença -alors avec son frère aîné- au poste de talonneur (à sa 1ere finale) avant de se fixer définitivement à celui d’arrière.

En 1912, achevant son internat pour les Hôpitaux de Paris, il écrivit l’ouvrage (sa thèse de chirurgie) Essai sur l’anatomie et la médecine opératoire du tronc cœliaque.

Durant la Grande guerre, il fut le médecin-chef de l’hôpital-ambulance auxiliaire no 520 franco-brésilienne de la rue de la Pompe (Paris), dépendant de l’Association des Dames françaises, ouvert du 13 avril 1917 au 16 janvier 1919 (439 hospitalisés pour 11 813 journées d’hospitalisation), assisté de deux autres médecins brésiliens. Il y effectua son service militaire civil du 29 mai 1917 au 1er novembre 1918. Il est enterré au Père Lachaise (92e division) le 17 février 1927.

Le péruvien Carlos Gonzalez de Candamo eut un parcours de vie hexagonal assez ressemblant.

Palmarès :

Participation à la campagne internationale du Stade Français en 1894 (première victoire d’une équipe continentale contre une équipe britannique, à Rosslyn Park)

Joueur de la sélection française en 1896

Champion de France à 6 reprises, en 1893 (à 17 ans), 1894, 1895, 1897, 1898 et 1901

Vice-champion de France en 1896 et 1899

Distinctions :

Chevalier de la Légion d’honneur.

Sources : Wikipédia/Wikimédia Commons et divers

(APPL 2016)