Navigation







Dessinateurs - Peintres - Décorateurs

PICOT François Edouard (1786-1868)

7eme division (1ere ligne, AB, 25)
mardi 12 avril 2016.
 

Peintre français

François-Édouard Picot, voit le jour à Paris le 17 octobre 1786

Décédé dans la même ville le 15 mars 1868

Peintre néoclassique français.

Élève de François-André Vincent et de Jacques-Louis David à l’École des beaux-arts de Paris, il reçoit le second grand prix de Rome en 1811.

L’Amour et Psyché (1817), Paris, musée du Louvre.

De retour à Paris après son séjour romain à la Villa Médicis, il expose L’Amour et Psyché au Salon de 1819 et peint la même année La Mort de Saphire pour l’église Saint-Séverin de Paris.

Il est élu membre de l’Académie des beaux-arts en 1836 et continue à exposer ses peintures au Salon jusqu’en 1839.

L’atelier de Picot...

Il décore avec Hippolyte Flandrin l’église Saint-Vincent-de-Paul de Paris et peint à la cire la fresque figurant Les Pèlerins d’Emmaüs pour l’église parisienne de Saint-Denys-du-Saint-Sacrement.

Il réalise également des tableaux et des fresques pour le musée du Louvre, le château de Versailles et le palais du Luxembourg.

À la fois peintre d’histoire, peintre de genre et portraitiste, François-Édouard Picot a été plus apprécié pour les mérites de son enseignement que pour ses talents de peintre.

Œuvres de François-Édouard Picot

Portrait d’Adélaïde-Sophie Cléret, Mme Tiolier (vers 1817), Cambridge, Fitzwilliam Museum.

Les Pélerins d’Emmaüs, (1840), Paris, église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement.

Cybèle protège contre le Vésuve les villes de Stabiae, Herculanum, Pompéi et Résina (1832), Paris, musée du Louvre.

Élèves : Picot a eu de très nombreux élèves, parmi lesquels :

Paul Léon Aclocque, Theodor Aman, Eugène Bellangé (1837-1895), Charles Bellay, (Prix de Rome) Léon Belly, Jean-Achille Benouville, François-Léon Benouville, Étienne-Prosper Berne-Bellecour (1838-1910), Francis Blin (1827-1866) William Bouguereau, (Prix de Rome) Guillaume-Charles Brun, Ulysse Butin (1838-1883), Alexandre Cabanel, Philip Hermogenes Calderon, Théophile-Narcisse Chauvel (1831-1909), élève en 1854 et second prix de Rome de paysage historique la même année. Charles-Camille Chazal, Ferdinand Chaigneau (1830-1906), élève en 1849 Édouard Cibot, Georges Clairin, Félix-Auguste Clément, Charles-Alexandre Coëssin de la Fosse (1829-1910)4 Jules Collinet Henri Coroenne, Victor-Gustave Cousin, Charles Alexandre Crauk, André-Henri Dargelas Gustave Droz, Charles-Antoine Flajoulot, Félix Giacomotti, Gustave Guillaumet (1840-1887), second prix de Rome Léon Albert Hayon, Jean-Jacques Henner, Jozef Israëls, Auguste Leloir, Jules Eugène Lenepveu, Louis Hector Leroux, Étienne Leroy, Émile Lévy, Henri-Léopold Lévy, Henry Stacy Marks, Jean-Baptiste Messager, Gustave Moreau, Alexis Mossa, Victor Mottez, Alphonse de Neuville, Léon Perrault, Isidore Pils, Claudius Popelin, Antoine Rivoulon, Édouard Sain, Elihu Vedder, Jean-Georges Vibert, Paul Alphonse Viry, Fritz Zuber-Bühler.

-  - -

Il est inhumé dans la 7e division

Sources : BNF - Gallica (François Edouard Picot)

Wikipédia/Wikimédia et divers

(APPL 2016)