Navigation







Ecrivains - Poétes - Fabulistes - Chansonniers

LACHAMBEAUDIE Pierre (1806-1872)

48eme division (2eme ligne)
mercredi 3 mai 2006.
 

Poète, fabuliste et chansonnier

Pierre Casimir Hippolyte Lachambeaudie est né le 16 décembre 1807 à Montignac, prés de Sarlat.

Il est le fils d’un petit fonctionnaire. Après des études moyennes, il devient comptable dans une maison de commerce de Lyon.

En 1829, il écrit sa première série de poèmes, les Essais poétiques, qui passe presque inaperçu.

Lachambeaudie trouve un emploi dans une compagnie de transport. Il collabore en même temps au journal Les Echos de la Loire. Mais il traverse une période d’instabilité, dans un grand dénuement.

Il trouve enfin le succès en 1839 avec ses Fables Populaires. Cet ouvrage en 1849 fait déjà l’objet de sept rééditions, cela lui assure dorénavant une aisance financière. Lachambeaudie, à cette époque, est considéré comme l’égal de Jean de La Fontaine ou de Jean-Pierre Claris de Florian dans la liste des fabulistes français.

Lachambeaudie participe activement à la Révolution de 1848. Lors du coup d’état du 2 décembre 1851, il combat dans l’insurrection qui s’ensuit, il ne doit qu’à l’intervention de Béranger, son ami qui intercède pour lui auprès de Persigny, d’échapper à la déportation à Cayenne.

Il part en exil à Bruxelles en Belgique, où il passera plusieurs années. Il est l’ami de Victor Hugo, de Jules Michelet et de George Sand. Il écrit aussi pour le Charivari.Il est couronné par l’Académie Française. C’est aussi un adepte de la secte des Saint-Simoniens.

Lachambeaudie mène une vie tumultueuse et mouvementée, qui le conduit bien souvent a être arrêté et obligé de partir en exil. Parmi ses œuvres citons : Fables et poèmes différents (1839), Fleurs de Villemomble (1861), Fables et Poésies Nouvelles (1865), Prose en vers (1867). Pierre Lachambeaudie est décédé le 7 juillet 1872 à Brunoy.