Navigation







Général - Ministre de Perse - Personnalités étrangères

NAZARE-AGA Yémin (1827-1912)

92eme division (1ere ligne, J, 26)
vendredi 1er avril 2016.
 

Général et ministre

Nazare Aga Yémin es Saltaneh voit le jour en 1827

Décédé en 1912 à Paris

Général perse

Ministre plénipotentiaire de Perse auprès du gouvernement français.

Grand ami de la France

-  - -

Revue de presse (Source : Gallica)

La Retraite de Nazare Aga

Le Ministre de Perse à Paris se retire pour Raisons de Santé. - Après trente-deux Ans. - Le Remplaçant du Général.

Le général Nazare Aga Yémin es Saltaneh, envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire de Perse, vient de demander sa mise à la retraite pour raisons de santé, et le shah, faisant droit à sa requête, a désigné, pour lui succéder, le ministre de Perse à la Haye, Mirza Samad Khan Monetaz es Sal- taneh, que l’on attend incessamment à Paris.

Le Général Nazare Aga :

Doyen du corps diplomatique, le général Nazare Aga Yémin avait été nommé à Paris le 18 août 1873, Il vit donc, parmi nous, de- puis trente-deux ans. C’est fui qui organisa tous les voyages de son souverain en France.

La physionomie fine de ce diplomate de carrière," qui ne laissa jamais échapper au- cune occasion de manifester sa sympathie pour notre pays fit bien connue.

Le général Nagare Aga Yémin est très répandu dans la société parisienne. Un de ses fils a épousé la fille de l’oculiste célèbre, Galezowski. Un autre de ses fils, Youssef Khan Nazare Aga, attaché à la légation de Perse, est un musicien distingué et un compositeur de talent. Il est l’auteur, notamment, de l’Eternelle Folie, que connaît tout Paris.

Bien qu’ayant résigné ses fonctions, le général Nazare Aga yémin ne nous quittera pas. Il a décliné les offres flatteuses que le shah lui avait faites afin de ne pas être obligé de séjourner en Perse.

Ce Parisien de Téhéran aime trop le’ boulevard pour l’abandonner, et c’est à Paris qu’il désire finir ses jours.

Il repose dans la Division 92

Inscriptions : FAMILLE DE MONSIEUR LE GENERAL NAZARE-AGA

C.À.P. N°2652-1875

Sources : BNF - Gallica (Le Petit Parisien (5 Avril 1905)

Wikimédia Commons

(APPL 2016)