Navigation







Monuments remarquables - Sculptures

RADICATI de MORMORITO Julie, comtesse (1845-1872)

70eme division (Avenue des Ailantes)
mardi 29 mars 2016.
 

Monument remarquable

Julie Radicati, comtesse de Marmorito, née Schumann, voit le jour en 1845 à Dresde (Allemagne)

Décédée à Turin (Italie) le 10 novembre 1872, en sa vingt-septième année

Fille de Robert Schumann et Clara Joséphine Schumann

Épouse de Vittorio Amadeo Radicati di Marmorito

Mère de Eduardo Radicati di Marmorito et Roberto Radicati di Marmorito

Sœur de Maria Schumann ; Elise Somerhoff ; Emil Schumann Wieck , Ludwig ! Schumann Wieck , Ferdinand Schumann Wieck et 2 autres

-  - -

Johannes Brahms, Rhapsodie op. 53

En été 1868, Brahms demanda à Clara Schumann la main de sa troisième fille, Julie, qui pourtant ne lui manifestait guère que de l’indifférence. Clara resta évasive, évoquant la liberté de choix qu’elle laissait à sa fille, et quelque temps après elle lui annonça que

Julie venait de se fiancer avec le comte Radicati di Marmorito. Brahms accusa le coup tant bien que mal, et se mit à la composition de la "Rhapsodie", écrivant à un ami : "J’ai composé un chant nuptial pour la comtesse Schumann, mais j’ai fait cela avec une colère cachée, avec rage !"

-  - -

Beau monument orné de sculptures

De facture inconnue

Division 70, avenue des Ailantes

concession number : n° 1128 - 1872

Sources : Domenico Gabrielli, Dictionnaire du Père-Lachaise, Editions de l’Amateur, Paris, 2002. P. 263.

Wikipédia/Wikimédia Commons et divers

(APPL 2016)