Navigation







Grande Guerre 14-18 - Corps des Infirmières

KOENIG F. de (D.en 1918)

86eme division
mardi 22 mars 2016.
 

Grande Guerre 14-18

Madame F. de KOENIG née Marie Lucy LEGA

décédée le 17 octobre 1918

infirmière bénévole des armées de France

-  - -

Les infirmières bénévoles 1914-1918

Les hommes partis au combat, les femmes se mobilisent et 70.000 bénévoles s’engagent rapidement aux côtés des infirmières diplômées. La demande de personnel soignant est forte : outre les 754 hôpitaux militaires, 1400 hôpitaux auxiliaires gérés par la Croix Rouge seront aménagés dans des écoles, hôtels ou châteaux.

Des femmes médecins qui ne sont pas autorisées à exercer dans les hôpitaux militaires, préfèrent servir leur patrie comme infirmières plutôt que rester à l’arrière.

L’infirmière, l’« ange blanc » qui soigne et réconforte le soldat blessé est une véritable icône de la Première Guerre Mondiale. Elle forme avec ses pairs la « quatrième armée » glorifiée dans les colonnes du Figaro sous la plume d’Emile Bergerat (1845-1923), poète, auteur dramatique et gendre de Théophile Gautier.

-  - -

Sources : « Les anges blancs : naissance difficile d’une profession féminine » de Yvonne Knibiehler in « Combats de femmes 1914-1918 : Les françaises, pilier de l’effort de guerre », Evelyne Morin Rotureau, collectif, éd. Autrement.

Photos : Services des Armées (1916) Le général Pétain décorant une infirmière blessée dans l’exercice de sa mission.

Wikimédia Commons (P-Y Beaudoin)

(APPL 2016)