Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Hommes de lettres

VIATTE Auguste (1901-1993)

40eme division (1ere ligne, avenue transversale)
samedi 19 mars 2016.
 

Ecrivain et professeur de lettres

Auguste Viatte voit le jour à Porrentruy (Suisse), le 27 juin 1901

Décédé à Paris,le 21 novembre 1993

Homme de lettres canadien, français et suisse.

Né à Porrentruy dans le canton du Jura en Suisse, il obtient son doctorat à l’âge de vingt ans à l’Université de Fribourg sur les liens entre le catholicisme et le romantisme.

Après avoir complété ses études par un Doctorat d’État à la Sorbonne en 1927 il commence à voyager et devient Français dans les années 1930.

Il se marie à Marie-Louise Claro en 1932 ; il l’a connue aux Équipes sociales à Paris, et ils auront trois enfants, Jean-Claude, Bernadette et Germain.

Viatte a enseigné à New York, Hunter College, École Libre des Hautes Études, 1942-1944, à Bâle, à l’Université Laval de Québec, à Nancy, à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich puis à Paris.

En 1934, il est recommandé par l’Académicien français Georges Goyau pour la chaire littéraire de l’Université Laval, qu’il conserve jusqu’en 1949.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fait partie des Français établis au Canada et aux États-Unis qui, soutenant le Général de Gaulle dans la France libre, s’opposent au maréchal Pétain.

Au Québec il publie dans L’Action catholique, L’Action nationale et La Nouvelle Relève. A.Viatte est un des signataires du Manifeste des intellectuels catholiques européens en Amérique - intitulé "Devant la crise mondiale"- qu’il a rédigé avec son collègue de l’Université Laval Charles De Koninck, le R.P. Joseph Delos et le philosophe Jacques Maritain.

Viatte développe une relation avec Haïti et la Louisiane, s’intéresse au créole et correspond avec le CODOFIL. Pendant les années 1950, 1960 et 1970 il est membre de France-Canada, puis participe à la création de France-Québec et de France-Haïti. en 1969, il est nommé Grand Officier et Commandeur de l’Ordre national " Honneur et Mérite" de la République d’Haïti.

En 1964, il nommé docteur honoris causa de l’Université Laval de Québec.

Viatte est également le créateur du prix France-Québec.

Il a jusqu’à sa mort, des échanges fréquents avec la Délégation générale du Québec à Paris. Il est l’ami de l’écrivain Maurice Lebel dont il a été le collègue à l’Université Laval.

En 1971, comme président de l’association Culture française, il écrit à Georges Pompidou, Président de la République, pour exprimer ses craintes face à l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun, y voyant un danger pour la langue française.

En 1972, il est nommé citoyen d’honneur de la ville de Lafayette en Louisiane.

En 1973, il devient Commandeur de l’Ordre national du Lion du Sénégal.

Viatte garde ses contacts avec l’Université populaire jurassienne et il aborde la question du séparatisme jurassien avec Roland Béguelin.

En 1981, il devient membre d’honneur de la Bourgeoisie de Porrentruy.

En 1983, il est médaillé de l’Ordre des francophones d’Amérique.

Il était par ailleurs membre correspondant de l’Institut de France (Académie des sciences morales et politiques) et membre de l’Académie des sciences d’Outre-mer.

En 1987, il est nommé Officier de la Légion d’honneur.

Il meurt à Paris en 1993 et est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (40e division).

Un Fonds Auguste-Viatte est conservé aux Archives du Canton du Jura et à la Bibliothèque cantonale, à Porrentruy en Suisse.

Ouvrages publiés :

"Victor Hugo et les illuminés de son temps", Ed. de l’Arbre, Montréal, 1942, Ed. Slatkine, Genève, 1973

Les Sources occultes du romantisme, Honoré Champion, Paris, 1927, 1965, 1969, 1979

"D’un monde à l’autre", son journal 1939 - 1949, en 2 volumes, édité et présenté par Claude Hauser, professeur d’histoire à l’Université de Fribourg, PUL, Québec, et L’Harmattan, Paris, 2002

Anthologie littéraire de l’Amérique francophone, Ed. CELEF, Univ. de Sherbrooke, 1971

Dictionnaire général de la Francophonie, avec J.J. Luthi et G. Zananiri, Letouzet et Ané, Paris, 1986

Histoire littéraire de l’Amérique française, des origines à 1950, PUL, Québec, PUF, Paris, 1954

Histoire comparée des littératures francophones, Nathan, Paris, 1980 La Francophonie, Larousse, Paris, 1968

Articles consacrés aux littératures francophones dans Le Grand Larousse Encyclopédique, le Dictionnaire des Littératures, Ed. Larousse, Histoire des Littératures, Ed. Larousse, Encyclopédie de la Pleïade, Ed. Gallimard, Histoire Générale des Littératures, Ed. Quillet, Paris

Honneurs :

Citoyen d’honneur de la ville de Lafayette USA

Docteur honoris causa de l’Université Laval

Médaille de l’Ordre des francophones d’Amérique

Médaille commémorative des Services volontaires de la France libre

Membre du Conseil de la langue française du Québec

Membre correspondant de l’Institut de France

Officier de la Légion d’honneur

Ordre national de Haïti

Ordre national du Sénégal

Sources :« Dictionnaire du Jura » [archive] (consulté le 19 juin 2013) Wikipédia (Auguste Viatte) Wikimédia Commons

(APPL 2016)