Navigation







Chanteurs - Auteurs - Compositeurs - Arts de la musique

DURET de SAINT AUBIN Cécile, Mme (1785-1862)

42eme division (Chemin des Anglais)
jeudi 17 mars 2016.
 

Chanteuse et actrice

Cécile Anne de Saint-Aubin voit le jour en octobre 1785 à Lyon

Décédée en 1862 à Paris

Chanteuse d’Opéra (Soprano)

SAINT-AUBIN (Cécile, plus connue sous le nom de madame DURET), fille de Jeanne-Charlotte Schroeder (1764-1850), chanteuse et de cantatrice française, naquit à Lyon en octobre 1785.

Elle reçut les leçons de Tarchi, et passa de la direction de ce maître sous celle d’un autre plus célèbre encore, c’est nommer Garât.

C’est en 1804 qu’elle débuta au théâtre Favart, et l’on admira tout d’abord chez elle un beau timbre, de la justesse et de la flexibilité dans la voix. Plus tard, on remarqua sa méthode presque parfaite, mais elle réussit moins comme actrice.

Ce n’est point qu’elle manquât de moyens ; seulement elle avait une timidité qui en paralysait les effets. Toutefois elle marqua d’un cachet particulier certains rôles, celui de Zémire entre autres.

Devenue l’épouse de Duret, violon de l’Opéra et de la chapelle, puis reçue sociétaire en 1811, elle eût pu réussir longtemps encore dans une carrière qu’elle n’avait cependant embrassée que pour obéir à ses parents, quand la mort prématurée d’un fils unique la décida, en septembre 1820, à donner sa démission de sociétaire.

Elle renonça même à l’emploi de cantatrice dans la chapelle, et obtint enfin sa pension de retraite.

Sources : Biographie universelle (Cecile Saint-Aubin)

Wikimédia Commons

(APPL 2016)

Cette remarquable artiste transmit à de nombreuses élèves une excellente méthode.