Navigation







DORIAN Pierre Frédéric (1814-1873)

70eme division
vendredi 14 avril 2006.
 

Maître de forges et Saint-Simonien

Pierre Frédéric Dorian est né à Montbéliard dans le Doubs le 24 janvier 1814. Il adhère dans sa jeunesse aux thèses des Saint-Simoniens. Maître de forges dans la Loire et maire d’Unieux, il est très populaire auprès des classes moyennes et du peuple, ce qui lui permet de se faire élire comme candidat de l’opposition en 1863. Partisan de la paix, il vote contre la déclaration de guerre à la Prusse en 1870.

Il est ministre des travaux publics en septembre 1870, dans le gouvernement de la Défense Nationale, il est chargé avec Jules Favre, d’ouvrir des négociations avec Bismarck relatives à la capitulation de Paris. Il est chargé des problèmes d’armement, puis, chargé quelque temps de l’intérim de Jules Simon ministre de l’Instruction Publique et de l’intérim du ministre du Commerce ainsi que des Cultes et des Beaux-arts du 4 février 1871 au 22 février 1871. Il est député de la Loire de 1863 à sa mort, il siège à gauche.

Pierre Frédéric Dorian est décédé le 14 avril 1873 à Paris, il repose sous un monument du au sculpteur Aimé Millet.

Son fils, Charles Louis Dorian est député de la Loire de 1887 à 1889, il siège à gauche. Il repose dans la même sépulture.

Crédit photos : Hugo_photo (APPL 2005, et photo Ass. Nationale