Navigation







Seconde Guerre mondiale - Résistance - France libre

GODFRIN Pierre (1912-1939)

57eme division (2e ligne, AA, 12)
lundi 14 mars 2016.
 

Seconde Guerre Mondiale

Pierre Alfred Emile Godfrin, voit le jour en 1912 à Paris

Décédé en 1939

Officier français

Lieutenant au 170e régiment d’infanterie.

Tué à l’ennemi le 9 septembre 1939 à Auersmacher (Allemagne)

Mort pour la France

Croix de guerre

Chevalier de la Légion d’Honneur

-  - -

Le 170e régiment d’infanterie en 39-40 :

1939 : il appartient à la 11e division d’infanterie. Région Militaire, Centre Mobilisateur d’infanterie ; active RI type NE ; il est mis sur pied par le CMI 205 Remiremont-Épinal.

À la déclaration de guerre est engagé sur la frontière allemande en bordure de la Sarre et dans le secteur de Forbach, où il combat jusqu’au 16 mai 1940.

Du 8 au 12 juin, il combat sur l’Aisne où l’offensive allemande est stoppée ; 9 juin 1940 : bataille de Croutoy.

Puis au sein de sa division le 170e prend sa retraite jusqu’à Limoges où il est dissous le 6 août 1940.

Le bilan des combats est très lourd pour le régiment : plus de 1000 tués, blessés ou portés disparus.

-  - -

Pierre Godfrin repose dans la 57e division avec Marie MadeleineVéronique Virginie, Mme Lesage (1798-1861)

Tombeau orné d’une sculpture en marbre blanc représentant un saule pleureur.

Sources : Le 170e régiment d’infanterie (En ligne)

Jules Moiroux, Le cimetière du Père-Lachaise, Paris 1908. P.178

Généalweb (Corps transférés au Père-Lachaise) (En ligne)

Wikipédie/wikimédia Commons (P-Y Beaudoin)

Photo 1 : Insigne régimentaire du 170e régiment d’infanterie

(APPL 2016)