Navigation







Faits divers - Crimes - Grands procès - Affaires célèbres

MONTILLE Régine de (1847- 1887)

41eme division
dimanche 28 février 2016.
 

Courtisane et victime d’un meutre

Céline Marie Regnault, dite Régine de Montille, née à Chalon en Champagne et décédée le 17 mars 1887 à Paris

Victime d’un crime sanglant qui a défrayé la chronique.

L’affaire du « Triple assassinat de la rue Montaigne », qui conduira finalement à l’exécution de Pranzini, occupe les médias français les plus lus de l’époque durant plus d’un mois.

Régine de Montille a traversé les moments forts de l’Histoire de France du XIXe siècle.

Sous Napoléon III, elle s’enflammera aux côtés des républicains à l’enterrement de Victor Noir.

Elle luttera contre les Versaillais, en participant à la Commune de Paris sur les talons de Clemenceau et Louise Michel.

Au fort d’Issy-les-Moulineaux bombardé, elle soignera les blessés.

Lors d’un séjour en Bavière, elle rêvera d’être aimée de Louis II.

Des hommes illustres s’éprendront d’elle, jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse de Pranzini.

Henri Pranzini, lui, est né à Alexandrie en Égypte. Séducteur oriental aux yeux langoureux, élève brillant, il connaissait huit langues.

Il assista à l’inauguration du canal de Suez. Aventurier, soldat, il entra dans l’Armée des Indes et fit la guerre en Afghanistan.

Il offrit un temps ses services aux Russes, puis alla combattre au Soudan avec les Anglais.

Homme d’action, trafiquant, Pranzini traversera les continents toujours à l’affût de l’affaire du siècle.

Parieur, joueur, bourreau des cœurs, ce « chéri magnifique » collectionnera les amours féminines, jusqu’à sa rencontre à Paris avec la riche et célèbre Régine de Montille...

Alors, quand l’assassin et sa victime se croiseront, commencera une affaire criminelle inouïe.

Véritable thriller à l’anglaise, ce récit palpitant est écrit dans une écriture limpide. Le livre se termine sur le procès d’assises.

Passionnée par les histoires vraies, Viviane Janouin-Benanti redonne vie à ces destinées exceptionnelles.

Elle repose avec sa soeur Louise, institutrice et soutien de la Commune de Paris (1849-1886)

Le 18 juin 1887 : transfert de la dépouille de Marie Regnault du cimetière de Saint-Ouen au cimetière du Père-Lachaise

Inscriptions : Louise REGNAULT décédée le 28 février 1886

Marie REGNAULT décédée le 18 juin 1887

La date de décès de Marie Regnault correspond à la date de transfert de sa dépouille au Père-Lachaise.

Sources : (1887-06-19). "Le crime de la rue Montaigne". Le Gaulois : 3.

Paul Bauer (2015) Le Père-Lachaise : Monuments d’hier et figures d’aujourd’hui, Histoires & Guide, p. 222 ISBN : 978-2-9538453-1-0.

Le Chéri magnifique

Une Chalonnaise à Paris : Régine de Montille

Biographie de l’assassin Henri Pranzini

Wikimédia Commons

(APPL 2016)