Navigation







Ier Empire - Restauration - Monarchie de juillet - Second Empire

VISCONTI Louis Tullius Joachim (1791-1853)

4eme division (1ere ligne)
mercredi 22 mars 2006.
 

L’architecte du nouveau Louvre

et du

tombeau de l’Empereur

Louis Tullius Joachim Visconti est né en 1791 le 11 février à Rome. Il est issu d’une célèbre lignée d’archéologues italiens. Louis arrive en France en 1801, sa famille fuit l’invasion des napolitains. Il a pour père un archéologue de grand renom Ennio Quirino Visconti (1751-1818), il est nommé premier conservateur des antiques et tableaux par Napoléon Bonaparte.

En 1806, Louis est l’élève du peintre Vincent. Louis étudie à Paris et est consacré par les architectes Percier et Fontaine. Il fait partie à l’âge de dix sept ans de l’école des Beaux Arts (1808). En 1814, il reçoit le deuxième Grand Prix de Rome. En 1817, il obtient le Prix départemental à l’école des Beaux-Arts.

Il est nommé chef de chantier de la Halle aux vins à Paris (site aujourd’hui disparu), en 1822, il est inspecteur de la construction du Ministère des Finances, et en 1825, architecte de la grande bibliothèque de Paris.

En 1832, il est conservateur de la 8e section des Monuments publics de Paris, comprenant la bibliothèque de la place des Victoires, des portes Saint martin et Saint Denis. Il devient architecte du gouvernement en 1849. Visconti pose la première pierre du nouveau Louvre en 1852. Il est nommé architecte du palais des Tuileries le 7 juillet 1852. Le 16 février 1853, il est nommé officiellement architecte de l’Empereur Napoléon III.

Parmi ses travaux les plus remarquables, on note le maître autel et le tombeau de l’empereur Napoléon à l’Hôtel National des Invalides. Il est le fondateur également de « Visconti langé et Compagnie » dont il est à la fois le cogérant et l’architecte. Louis devient l’un des plus grands porte-parole du style néo-baroque parisien.

Elève de Pencien, il construit les fontaines Gaillon, du square Louvois et Molière. C’est lui qui dessine les plans de la fontaine des Quatre-Evêques de la place Saint Sulpice à Paris. Il est l’architecte du nouveau Louvre (1852-1853).

Mais Louis Visconti meurt prématurément d’une crise cardiaque foudroyante le 29 décembre 1853.

Ses obsèques sont célébrées le 3 janvier 1854 en l’église Saint-Philippe-du-Roule à Paris. Un immense cortège de personnalités l’accompagne jusqu’à sa dernière demeure, parmi elles, Eugène Delacroix et pratiquement tous les membres des beaux Arts.