Navigation







L’ÉPHÉMÉRIDE DU PÈRE LACHAISE (10 février)

j1. Décès de Paul Gustave FROMENT (1815-1865)

1ere division
mercredi 10 février 2016.
 

10 février 1865.

Mort de l’ingénieur Gustave FROMENT, l’un des plus habiles constructeurs d’instruments de précision du XIXe siècle.

On lui doit notamment le pendule et le gyroscope utilisés par Foucault pour démontrer la rotation de la Terre.

Gustave Froment a montré dès 18 ans des talents de mécanicien et d’inventeur en concevant son premier électromoteur.

Sorti de l’école Polytechnique, il travailla auprès de savants comme Arago, Pouillet, Fizeau ou Lissajous.

Son talent de mécanicien de précision lui permit notamment de réaliser les machines conçues par d’autres inventeurs comme le télégraphe de Hughes ou celui de Cassinelli ou encore le métier à tisser la soie de Bonelli.

Il imagina également le mécanisme des horloges électriques et celui des sonneries prévenant les surveillants des gares de chemin de fer de l’approche des trains.

Gustave Froment repose dans la 1ère division.

Sources :

Source polytechnique