Navigation







L’ÉPHÉMÉRIDE DU PÈRE LACHAISE

O. Décès d’Alexandre Emmanuel BAILLI de CRUSSOL d’ UZES (1743-1815)

18eme division
jeudi 17 décembre 2015.
 

17 décembre 1815.

Mort à Paris d’Alexandre Emmanuel BAILLI de CRUSSOL d’ UZES.

Capitaine des « Gardes du corps de Monsieur » (le comte d’Artois, futur Charles X), député de la noblesse à l’Assemblée constituante de 1789, il émigre avec la famille royale lors de la Révolution française. Il devient pair de France en 1814.

CRUSSOL D’UZES repose, dans la 18ème division, sous un monument en marbre décoré de deux bas-reliefs, entouré d’une fermeture en fer forgé, monument devant lequel se trouve un fauteuil en pierre.

Sur le premier bas-relief, l’Église est personnifiée par une femme drapée à l’antique et la tête couronnée d’épines. Elle est assise sur un bloc de pierre où est gravé le symbole de la Gloire de Dieu : le triangle dans un cercle rayonnant.

Elle tient une croix et est accoudée sur la Bible et l’Évangile. Elle tend une couronne de lauriers à un ange qui découvre le buste de M. Crussol et s’apprête à le couronner.

Sur le second bas-relief, une pleureuse est assise sous un saule pleureur et s’appuie sur une urne funéraire.

Nous sommes alors, en 1815, à une époque où le romantisme chrétien dans la lignée de Chateaubriand est prégnant.

Source principale :

Crédit photo :